Pouce-éclaire ( éditions Format )

Ce matin, je vous présente Pouce-éclaire de Henrik Drescher publié aux éditions Format.

Présentation :

Dans une ville pas si éloignée, les gens pouvaient se divertir simplement en regardant leur Pouce-Éclaire : lire des livres sans les avoir entre les mains, s’amuser avec des amis sans être auprès d’eux, faire de la peinture sans se salir les doigts.
Un jour arriva en ville un inconnu, accompagné d’un chien étrange. Cet homme possédait des feutres magiques avec lesquels il se mit à dessiner, dessiner, dessiner. Bientôt, la ville entière se trouva transformée, et ses habitants commencèrent à regarder le monde autrement…

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre. Par le thème abordé tout d’abord, sous forme de conte, vu avec les yeux de nos enfants peut-être? qui fait référence à nos vies hyper-connectées via les smartphone. Car vous l’aurez deviné le pouce-éclaire fait référence au téléphone portable. C’est assez troublant de le voir ainsi représenté… Le soir avant de se coucher, le téléphone est la dernière « chose » qu’on regarde et le matin au réveil c’est la première chose !

C’est assez fou de voir la place que prend ce petit objet dans nos vies ! Et quand je vois les adolescents au lycée avec leur téléphone toujours à la main, je me suis souvent fais la réflexion qu’il est greffé à leur main ! Ils ne sont pas les seuls à blâmer ! Je reconnais bien volontiers que je suis moi aussi « accro » à mon portable, que j’ai du mal à m’en passer et que je passe beaucoup trop de temps à (passez moi l’expression) regarder des conneries… Du temps qui pourrait être mis à profit pour bien d’autres choses dans la vie réelle. Je vois souvent des gens faire des cures de « désintox de réseaux ». Je n’ai jamais franchi le pas mais, un jour sûrement! J’ai d’ailleurs acheté pour le CDI deux livres sur ce thème qui sont très bien avec des tests pour évaluer son niveau de dépendance et surtout des trucs et astuces pour s’en libérer !

Et puis j’ai beaucoup aimé le le graphisme du livre qui sort des sentiers battus, on sent qu’il y a un vrai travail d’artiste derrière les illustrations, une façon de raconter le monde, propre à l’auteur.

Je vous conseille vraiment cet album qui à la fois nous interroge sur notre pratique quotidienne avec le téléphone et nous fait découvrir l’univers d’un artiste.

*livre reçu en service presse, merci aux éditions Format de leur confiance !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s