Moulin de la Bellasière (28)

Voici une visite que nous avons faite en 2019, avec les enfants, à l’occasion de Rendez-vous aux jardins.

On se replonge dans le passé avec des minis encore plus minis! C’est un article que j’ai complètement oublié de publier à l’époque mais qui a tout son sens encore aujourd’hui, car la visite au moulin de la Bellasière est bien sûr possible! C’est d’ailleurs un lieu que nous avons beaucoup aimé et que je vous conseille de faire avec les enfants et qui rejoint la liste des endroits à visiter en Eure-et-Loir !

Monument historique marqué par la présence de Madame de Pompadour
 
Il renoue avec l’esprit du siècle des lumières, en accueillant artistes et artisans d’art pour des rencontres conviviales.
Madame de Pompadour transforma en 1750 l’usage de ce moulin à blé qui devint notamment un jardin d’hiver et la buanderie du château.
Elle modifia aussi son apparence extérieure afin d’embellir la perspective qu’elle avait de son château en faisant apposer une incroyable façade aveugle en harmonie avec la façade du château de Crécy, aujourd’hui disparu.

Et oui au temps de Madame de Pompadour, il y avait bien un château à Crécy !

En 1746, Madame de Pompadour rachète le château que le marquis de Crécy s’était fait construire. Cependant la favorite du roi Louis XV a souhaité l’agrandir, le meubler, redessiner les jardins, et finir l’aménagement de la vallée, traversée par un canal allant du moulin de la Bellassière jusqu’au château d’Aunay.Elle ne s’arrête pas à ces travaux menés par les les architectes du roi, et pour la décoration, par les plus grands artistes de l’époque.Elle entreprend également la reconstruction du village de Couvé, qu’elle organise en fonction des besoins du château. Ainsi sont construites les nombreuses dépendances du château, que l’on peut voir actuellement. Elle acquiert également des terres tout autour dans la région.Le roi Louis XV vient à plusieurs reprises à Crécy, et y tient à l’occasion conseil…Elle revend son domaine au duc de Penthièvre en 1757, qui le cède de nouveau en 1775 au prince de Montmorency. Sa veuve émigre à Brunswick en 1791; elle ne revit plus jamais son château qui, confisqué comme bien national est revendu à un américain, Parker, qui le « démonta » de 1796 à 1799, pour revendre les pièces de valeur. Le reste servit de carrière pour des constructions alentour. 
Ce qui explique qu’il ne reste plus que les anciennes cuisines, la « rôtisserie », et quelques vestiges et indices pour le reste. 
Il n’en va pas de même en ce qui concerne les dépendances, qui rentrent très tôt dans le domaine privé, ce qui les épargne. Et c’est ainsi qu’à l’heure actuelle nous pouvons encore en admirer l’architecture, quasiment intacte, à part quelques légères modifications sur leur ensemble. De même que les grandes lignes de force et paysagères (voies, allées, chemins, etc…) toujours reconnaissables actuellement; à tel point qu’une visite du village serait possible en utilisant le plan qu’il en avait été fait en 1755! 

De ce glorieux passé, nous subsiste que le moulin. Le château a été détruit pendant la Révolution, voici ce à quoi il devait ressembler (image Wikipédia). Anet et la Ferté Vidame ont eux aussi été détruit en partie pendant la Révolution…

Le moulin possède un très joli jardin, rebaptisé « jardin des 6 sens »:

Il y avait un concours de dessin pour les enfants

Au jardin, on peut sentir les fleurs, les regarder aussi!

sentir les plantes en sirop et les goûter!

c’est là que nous avons découvert le délicieux sirop de coquelicot!

Les plantes aromatiques

Au jardin, on abrite aussi les insectes :

On peut se reposer

Vue depuis le moulin, là où se situait le château autrefois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s