Le petit frère ( éditions Langue au chat )

N’y voyez surtout pas une annonce 😉

Je vous présente aujourd’hui

Le petit frère de Marie Tibi et Fabien Öckto Lambert aux éditions Langue au Chat 

Présentation :

Un petit frère va arriver dans la famille de Nono. Suzon, sa petite soeur, est angoissée à l’annonce de cette nouvelle…
La petite oursonne craint que sa maman n’ait plus le temps de s’occuper de son grand frère Nono et elle. Elle a peur que son papa ne lui lise plus son histoire du soir. Et certainement Nono préférera-t-il un frère pour jouer…
Mais tous vont rassurer les aînés : le cœur des parents grandit quand la famille s’agrandit.
La bienveillance, le réconfort, l’amour parental, la famille et l’amitié sont au centre de cette nouvelle intrigue dans le bois de Coin joli.
Une histoire qui se termine bien, écrite par Marie Tibi et illustrée par le talentueux Fabien Öckto Lambert. La collection « Dans le bois de Coin joli », des petites histoires à lire et rire pour bien grandir !
Mon avis :
Nous découvrons la collection « Dans le bois de Coin joli » avec cette charmante petite histoire.
Je trouve intéressant de montrer que l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur peut susciter de la jalousie au sein de la fratrie. Il n’est pas toujours facile pour les grand(e)s frère(s)/sœur(s) de gérer l’arrivée d’un bébé. Si cette future naissance est un chamboulement pour les parents elle peut l’être aussi pour les enfants. Heureusement, en parlant avec l’enfant et en lui expliquant qu’il ne sera pas moins aimé à l’arrivée du bébé, les choses s’adoucissent pour laisser place à la joie!
A la maison, je ne me souviens pas que mes enfants aient été jaloux quand j’ai annoncé ma grossesse. Ils ont su très vite qu’il y aurait un bébé car étant malade dés les premières semaines, je ne pouvais cacher mon état et je n’avais pas envie de leur mentir.
La jalousie s’est fait ressentir bien plus tard, souvent ma fille, encore aujourd’hui, me dit qu’elle ne voulait pas de frères et qu’elle ne les aime pas… Mon deuxième me dit, quand il est en colère, qu’il « en a marre de ce petit frère là et que c’est toujours lui le préféré! » Mais à côté de cela, ils passent beaucoup de temps à jouer ensemble et à penser les uns aux autres. Je crois que c’est un sentiment auquel il est difficile d’échapper dans une fratrie.
Une jolie petite histoire bien utile pour préparer l’arrivée d’un bébé ou pour parler de la jalousie au sein de la fratrie.
*Livre reçu en service presse, merci aux éditions Langue au chat !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s