Nature Activities : en forêt

Voilà quelques temps déjà que je voulais publier ce post, et puis il y a eu le confinement et l’interdiction de se rendre en forêt… Adieu les rêves de school forest !

Il a fallut alors, vivre avec cette interdiction et réinventer nos ballades pour combler ce besoin de Nature!

Grâce au confinement, j’ai découvert un très joli endroit de ballade dans le périmètre de 1 kilomètre de la maison! Ce fut une grande chance qui nous a permis de garder ce contact tellement nécessaire avec la Nature. Une petite ballade toute simple qui comble notre chienne Olga. Un jeune berger créole arrivé tout droit de Guadeloupe! Elle vivait dans la rue avant d’être recueillie par une extraordinaire Association Tina Lelion (page FB, je vous recommande cette association qui contrairement à d’autres prend le temps de vous répondre et de vous expliquer ses choix quant à l’adoption de ses protégés et vous accompagne dans le chemin de l’adoption en vous conseillant au mieux). Elle s’occupe de secourir les chiens en détresse en les plaçant d’abord en famille d’accueil puis en leur trouvant une famille pour la vie. Les chiens sont convoyés par avion et arrivent en FRET à Orly.

Voilà comment à commencer notre aventure avec Olga (9 mois), arrivée 15 jours avant le confinement! Pas facile pour elle non plus d’être privée de nature, un chiot a besoin de courir et de se dépenser. Mais en contre partie, elle nous avait à la maison toute la journée.

Pour ces raisons (et d’autres, peut-être que j’y reviendrais ici), je garderais tout de même un chouette souvenir de ce confinement.

Revenons, à la forêt, j’essaie d’y emmener fréquemment les enfants, même si nous n’habitons pas à côté, et ce quelque soit la saison et parfois même s’il pleut ou s’il fait froid ! Il suffit de bien s’équiper, les enfants ne sont jamais dérangés d’être sous la pluie, bien au contraire, cela les amuse beaucoup !

Voici les activités que nous y pratiquons, la marche bien entendu, mais petit à petit je me suis aperçue qu’il est bon aussi de se poser, d’observer et de prendre le temps dans la forêt. Et ça les enfants adorent !

Mon Petit Doux de 3 ans et demi nous suit depuis toujours dans nos ballades (au début en poussette), il marche maintenant très bien, il ne réclame plus d’être porté, il peut faire 6 à 7 kilomètres.

Nous prenons le temps de regarder autour de nous, d’observer, d’écouter aussi, le chant des oiseaux, le silence.

Lorsqu’il était tout petit et qu’il marchait à peine, les promenades montessoriennes étaient aussi très appréciées.

« L’enfant de 18 mois à 2 ans est capable de parcourir des kilomètres. Il peut franchir des passages difficiles, monter des escaliers. Seulement il marche avec un but différent du nôtre. Nous cheminons pour atteindre un but extérieur, et nous allons droit à ce but. L’enfant, lui, marche pour élaborer ses propres fonctions. Son but est donc de se créer lui-même. Il est lent. Son rythme n’est pas encore établi mais les choses qui l’entourent l’attirent. L’aide que devrait apporter l’adulte serait, à ce moment, de renoncer à son propre rythme, à ses propres buts. » (extrait de « l’enfant » de Montessori)

partir à l’aventure et s’inventer des histoires :

La nature est un incroyable terrain de jeu pour les enfants, qui permet aux enfants de prendre des risques (mesurés) et ainsi d’apprendre à mieux  connaître son centre de gravité et ses limites corporelles. Il apprend à les dépasser progressivement, et en toute sécurité car il est à l’aise avec son corps. Le risque n’est pas la même chose que le danger, et pour que l’enfant ne se mette pas en danger, il a besoin de prendre des risques. Plus un enfant prendra des risques et moins il se mettra en danger.

les enfants s’éloignent de moi pour explorer

 

 

équilibre sur un tronc, un jeu que es enfants adorent, ils pourraient y passer des heures

les ballades en pleine nature favorise l’entre aide entre les enfants, naturellement, le plus grand ou le plus agile aide le plus petit ou celui qui a des difficultés. Idem pour la construction de cabane on ne peut réussir qu’ensemble en travaillant en équipe !

 

marcher en dehors du sentier dans les fougères, être un peu un aventurier !

grimper sur l’immense tas de bois, c’est un peu comme gravir une montagne !

la vie est belle au sommet ! quel fierté pour mon petit garçon d’y être parvenu seul !

installer la slack line :

observer les arbres et apprendre à les reconnaître en regardant leur écorce, la forme de leurs feuilles aussi :

alors chêne ou hêtre ?

ramasser les déchets, on s’équipe de gants et d’un sac pour ramasser tout ce qu’on peut, cette fois ci le sac était très lourd et plein très rapidement…

Construire des cabanes :

c’est une activité qui plait énormément à mon 7 ans. Elle demande de la coopération, de faire des concessions car il faut prendre en compte les idées des autres. Elle fait appelle à des compétences manuelles, physiques, intellectuelles. Il pourrait y passer des heures !

et y prendre le gouter :

manger à l’extérieur, en pleine nature, est toujours un grand plaisir pour mes enfants!

se déguiser en animaux de la forêt (masques en feutrine home made) pour jouer :

Bricoler des arcs (penser à prendre de la ficelle et un couteau, merci au papa 😉 ) et s’entrainer à décocher des fléches :

observer les empreintes des animaux :

et grâce à Olga qui débusque le gibier, il n’est pas rare de pouvoir observer des lièvres, faisans et des chevreuils lorsqu’on est en ballade !

Faire des tissages végétales (penser à prendre de la laine et des ciseaux) :

créer de petites couronnes pour les elfes :

créer des maisons pour les fées (penser à prendre du petits matériel, comme de l’argile ou de la pâte à modeler faite maison, de la laine, des poscats, etc) pour le reste on utilise les éléments naturels qu’on trouve :

un petit tipi avec des piques à brochettes

La chasse aux couleurs de la nature est aussi un chouette activité à faire avec les enfants !

La chasse aux trésors en forêt :

 

 

ramasser des trésors de la nature pour en faire des loose parts (quel enfant n’est jamais revenu de ballade avec plein de cailloux, de feuilles ou de bouts de bois dans ses poches? mentons à profit ses petits trésors glanés !) :

 

Les bâtons sont une source inépuisable de jeux pour mes enfants, ils sont tour à tour :

un fusil, un pistolet, une épée, un crayon pour tracer des lettres sur le sol, un bâton de marche, une canne à pêche, une baguette magique etc

A l’automne (ma saison préférée)  

ramasser des champignons et apprendre à les reconnaître)

coulemelle

 

cèpes

ne sont ils pas adorables?

 

des feuilles mortes, des marrons, pour de futures activités créatives :

dessiner sur des feuilles mortes

collages avec des feuilles d’automne

couronnes d’automne

table de saison avec des trésors d’automne

collage

dessiner sur des marrons

loose parts avec des marrons

loose parts

fabriquer une chenille avec des marrons

bac sensoriel avec des marrons

bac sensoriel

land art 

activité de classification

créer des lutins avec des pommes de pins

 

des noix :

 

 

des châtaignes :

du houx en hiver, pour décorer la maison à Noël :

des perce-neige (ou bien encore les jonquilles ou le muguet) :

porter nos couronnes d’automne, en forêt pour s’amuser à être un elfe ou le roi des animaux :

jouer dans les feuilles mortes :

récolter diverses plantes, feuilles, fleurs pour faire un herbier 

Voici nos petites activités dans les bois !

Si le sujet vous intéresse et que vous souhaitez profiter de la nature avec vos enfants, je vous conseille cet ouvrage Passeur de nature 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s