Le serpent des couleurs (Inspiration Montessori)

Il y a quelques temps j’ai fait l’acquisition des barrettes de perles Montessori. Je l’ai ai proposé à mon 4 ans, c’était dans cet article.

Et puis, j’ai proposé à ma ce1 de découvrir « le serpent des couleurs » avec ces barrettes de perles. En effet, elle est en plein apprentissage des tables d’addition à l’école et la maîtresse demande de les apprendre par coeur. Nous nous sommes rendus compte, qu’elle savait effectivement les réciter comme une comptine mais qu’elle ne semblait pas comprendre le fonctionnement de l’addition. J’ai alors, repensé à ces perles et je me suis dit que cela l’aiderai certainement à conceptualiser la notion d’addition avant de pouvoir passer à la vision abstraite de cette opération et ainsi faire du calcul mental.

Le matériel:

2 pyramides de barrettes collées et une pyramide avec les perles grises et noires (ou blanches et noires) ) + un cavalier (il s’agit d’un petit morceau de papier avec une encoche de préférence) + 9 barrettes de 10 perles, installés de cette manière.

Déroulement:

on dit à l’enfant « je vais installer le serpent des couleurs »

on utilise toutes les barrettes de couleurs qu’on dispose dans n’importe quel sens en file indienne:

Une fois que cela est fait, dire à l’enfant « maintenant, je vais te montrer comment le serpent doré va manger le serpent des couleurs »

On montre donc à l’enfant avant qu’il ne reproduise seul.

La technique: il s’agit de compter dix perles :

de placer son cavalier après la dixième

de placer au-dessus des perles colorées une barrette de 10 perles (je crois que normalement elles sont dorées, les nôtres sont jaunes).

C’est là où ça devient un peu compliqué, du moins un peu difficile à expliquer clairement…

On enlève la barrette de couleur (sur la photo du dessus la bleu), que faire de la rose? on l’enlève aussi, mais avant on compte le nombre de perles derrière le cavalier, ici 1 et on va chercher la barrettes de perles avec le nombre correspondant dans la pyramide grise, ici 1 perle donc. On peut ainsi enlever aussi la barrette rose, remplacée par la dizaine + la perle grise. Et on recommence à compter 10 perles en partant de la perle grise.

La somme des 2 pyramides de couleurs est 90, le serpent doré finit donc bien par manger le serpent des couleurs de quelque façon que soient disposées les barrettes de perles.

C’est donc au tour de l’enfant d’essayer.

Pour finir, on peut aligner les barrettes des dizaines, et demander à l’enfant de placer sous chaque barrettes dorées, 2 barrettes de couleurs.
Ainsi il va comprendre quelle addition sont possibles pour obtenir 10:

Ma grande avait encore besoin de compter sur ses doigts parfois, comme pour se rassurer mais j’ai perçu le déclic: elle a très vite assimilé les couleurs au nombre de perles et c’est tout naturellement qu’elle a compris que 7+3 comme 5+2 ou encore 6+4 =10! Je crois qu’elle était à la fois fière d’elle et soulagée d’avoir enfin compris le mécanisme de l’addition!

 

 

Publicités

2 réponses à “Le serpent des couleurs (Inspiration Montessori)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s