Le défi Green Blog

Qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions!

Je me lance donc dans le défi Green Blog de Marie youpie, pour que cette année 2017 soit placée sous le signe de l’écologie!

Voici ce que propose cette blogueuse (que je découvre grâce à ce défi):

L’écologie devrait être l’affaire de tous .

Le défi que je vous propose c’est celui de faire des écogestes au quotidien pour protéger la planète, économiser de l’énergie et de l’argent et
d’en parler en faisant un billet de blog, ou en en parlant sur les réseaux.

du genre : “je me lance dans le défi blog green, 1 ere étape, je remplace mon sopalain par des tissus, deuxième étape, je test les pâtes en vrac, 3 ème étape, je réduis ma consommation de viande”
Nous devons être acteurs, offrir un planète propre à nos enfants, et donner le bon exemple.

Pourquoi se préoccuper de l’environnement? de ce qu’on mange, des produits qu’on utilise? Cela peut paraître incongrue de poser ces questions. Et pourtant, il est temps de se les poser!

Depuis, quelques temps, nous nous interrogeons sur l’impact des produits chimiques sur notre santé et notamment des pesticides. Nous habitons une région agricole, céréalière: la Beauce où des hectares et des hectares sont cultivés à perte de vue… et forcément avec cette agriculture intensive va son lot d’engrais, de pesticides et compagnie… Nous habitons une région où Monsanto est implanté (c’est effrayant je sais!). Et nous avons de plus en plus l’impression d’être empoisonnés par ce que nous mangeons, alors petit à petit nous avons fait notre chemin vers le Bio. Ce n’est plus, à mes yeux, une lubie de bobos chics, mais bel et bien une façon de manger saine et indispensable pour notre santé.

Produits chimiques et nocifs aussi dans les cosmétiques et les produits d’entretien. Comment les réduire? Pour encore une fois, être en meilleur santé. La encore le bio s’impose. Ainsi que les produits écologiques. Et pourquoi ne pas aller vers des produits faits maison? Autant de pistes à explorer pour changer les choses à notre échelle. j’ai lu quelque part, que si nous voulions que le Monde change, il ne fallait pas attendre qu’il le fasse, mais qu’il fallait commencer par changer soi-même.

Pour commencer ce défi, je vous fais part de ce que nous avons déjà mis en place à la maison et puis de  ce que nous souhaitons améliorer dans notre quotidien.

Ce qu’on mange:

-Acheter bio et français le plus possible (il semble que les normes de l’AB ne soient pas les mêmes en France et dans d’autres pays) le gros hic, ce sont des produits très chers pour la plupart…

-et en commençant avec l’alimentation de mon bébé. Nous avons choisi la gamme de Babybio:  lait et petits pots disponibles en grande surface donc faciles à trouver, et pas forcément très chers.

-consommer local (même si ce n’est pas bio, on fait vivre des petits producteurs, sans intermédiaires), à la belle saison, nous allons chercher nos fruits et légumes à la cueillette. c’est l’occasion de faire une sortie avec les enfants et de manger de bons produits avec du goût.

-prendre l’habitude de consommer différemment:

moins jeter c’est prévoir à l’avance les repas pour ne pas gaspiller, finir les restes et donc faire des économies

pour avoir moins de déchets, utiliser un composteur (il est dans notre jardin depuis plus d’un an, jusqu’à présent seul mon mari y mettait les déchets de tonte de la pelouse, depuis quelques semaines nous y mettons aussi les épluchures, coquilles d’oeufs, marc de café, etc)

en réfléchissant en amont à la liste de courses en faisant le point à la maison de ce qu’on a réellement  besoin (calculer le nombre de repas). Cela prend un peu de temps et demande un peu d’imagination pour les repas! C’est là que le livre de Marie Chioca Je cuisine bio avec les enfants nous est d’une grande aide! 

Produits ménagers et écologie:

-nous avons donc commencé à utiliser des gammes écologiques, plus respectueuses de l’environnement et pas forcément plus chères que les autres

-et pourquoi ne pas créer ses propres produits ménagers? qui semblent plus économiques, respectueux de l’environnement puisqu’ils sont fabriqués à partir d’éléments naturels, et ils produisent moins de déchets (emballage plastique qui est une plaie vidéo ici)

la lessive (recette à tester ici)

utilisation du vinaigre blanc et bicarbonate de soude (vidéo ici)

En parlant lessive, depuis quelque temps, nous avons décidé de faire moins tourner de machines.

Comment?

En changeant moins les enfants. Au début cela m’a parut bien incongru! Laisser les enfants habillés deux jours d’affilés pareil?! Que diraient les gens? que nous sommes négligés? que mes enfants sont sales? Et puis je suis passée au dessus de tout ça, et je crois que pour consommer bio et écologique, le plus  difficile est sans doute de changer ses habitudes! Pourquoi mettre à laver des vêtements qui ne sont pas sales? Maintenant, c’est cela qui me semble incongru! Bien sûr les sous-vêtements vont à laver tous les jours, mais le jean peut bien faire deux jours s’il n’est pas sale! Mon mari est ravi car mine de rien, cela lui fait moins de repassage!

Depuis, toujours, j’ai l’habitude de bourrer ma machine, je ne la fais pas tourner pour 2-3 trucs. Du coup, j’achète peu de choses qui nécessitent un lavage délicat.

Cosmétiques:

Là encore, il est temps de prendre conscience de tout ce qu’il y a de nocifs dans les cosmétiques (un article à lire ici)

-depuis quelques temps déjà, nous nous efforçons à acheter des cosmétiques bio et écologiques, on trouve en grandes surfaces (il faut bien chercher parfois…) des marques pas très chères (chez Géant So bio par exemple) et en parapharmacie des marques très connues comme Weleda (choisi pour bébé: le gel douche au calendula)

-et pourquoi pas aller vers des cosmétiques bio et zéro déchets? comme le propose la marque Lamazuna pour les shampooings, ou bien utiliser une éponge de Konjac pour nettoyer le visage (elle est biodégradable), et les savons Gaiia pour tout le corps et les cheveux?

J’ai très envie de tester!

Ce qui sera le plus difficile pour moi et un vrai challenge? Remplacer mes produits de maquillage, utilisés depuis des années, comme mon fond de teint, par des produits bio…

(article intéressant pour réduire les déchets de la sdb)

-ne plus utiliser de lingettes pour bébé et les enfants (à lire ici) mais plutôt les débarbouiller avec un gant de toilette et de l’eau (comme le faisait ma mère!)

-depuis quand ma grande a vu une dermato étant bébé, pour des problèmes d’eczéma atomique, nous n’utilisons que de l’eau et des cotons pour nettoyer les fesses. Le liniment est très bien aussi mais en cas de feux de dents et de fesses rouges il est déconseillé de l’utiliser.

Cette année nous aimerions, utiliser moins de cotons (seulement pour la grosse commission…) pour le reste des lingettes lavables (cousues main par ma BM) et de l’eau suffiront !

Bien sûr les couches lavables sont tentantes aussi pour produire moins de déchets.

Les déchets:

Il me semble important de réduire nos déchets, et la façon la plus évidente de le faire est de trier!

Je trouve dommage que selon l’endroit où on habite, les gens soient plus ou moins obligés de trier.

(voir cette vidéo)

NOTRE bonne résolution 2017: trier le verre. Oui, jusqu’à présent nous ne le faisions pas. J’ai un peu honte de le dire car c’est uniquement par habitude et par flemme… Si nous avons notre « poubelle jaune » depuis des années, nous n’avions pas prévu d’endroit pour entreposer le verre. Et pour cause, il faut aller au container à verre. Je trouve dommage qu’il ne soit pas ramassé un jour de la semaine comme pour la poubelle jaune…

Trier c’est aussi penser à rapporter les médicaments usagés (entamés et non terminés) à la pharmacie car ils sont très polluants pour nos eaux.

Les vêtements usagés peuvent aussi être déposés dans les container spéciaux ou bien rapporter dans les grandes enseignes comme H&M qui en échange vous donne un bon d’achat.

-réduire ses déchets, petite astuce toute simple pour ne plus utiliser de mouchoirs jetables, utiliser un mouchoir en tissu!

-Autre façon de réduire les déchets: ne plus jeter!

Nous achetons, de moins en moins de neuf et de plus en plus de seconde main! D’une part, c’est beaucoup moins cher: par exemple, les tenues de ski des enfants (pour les deux grands) je les ai trouvé cet été en vide-grenier pour 2 euros chaque combo avec les gants! 

Je trouve les vide-greniers vraiment super! On y trouve de tout à petits prix, c’est l’occasion de faire plaisir aux enfants sans se ruiner! Ainsi on recycle!

Nous faisons un vide-grenier par an, cela nous permet d’écouler ce dont on ne se sert plus, de gagner un peu de sous, et nous évite un tour à la déchèterie!

J’achète pas mal de choses en videdressing, notamment pour mon petit troisième et je revend aussi.

-j’essaie aussi d’acheter des vêtements faits avec du coton bio, ma marque chouchou pour bébé Poudre Organic et pour les grands Lililotte. 

Dans le jardin:

Comment cultiver sans produits chimiques?

Il existe des solutions écologiques et efficaces.

-Cet été nous avons utilisé comme engrais le purin d’orties. 

-pour enlever les mauvaises herbes des allées, nous avons utilisé un mélange de vinaigre blanc et d’ eau chaude.

-je testerai bien la cendre pour éloigner les limaces et escargots qui viennent manger nos fraises!

*******************************************************

N’hésitez pas à me dire en commentaire quels sont les gestes écologiques que vous employés chaque jours! A me dire si vous avez testés des produits bio de qualité!

Et je crois que l’important est de se dire que des solutions existent! Qu’il y a des gens bien qui oeuvrent dans le bon sens (comme le montre le film Qu’est-ce-qu’on attend?) et d’être positif! Il est possible de changer les choses, de bousculer les habitudes et de faire réagir les gens!

Sites ou blogs à suivre:

page Facebook de Greenweez.com 

page Facebook de La famille Zéro déchets

Le défi a démarré le 1er janvier pour celles qui sont intéressées, n’hésitez pas à nous rejoindre! La page Facebook

Advertisements

14 réponses à “Le défi Green Blog

    • Je suis assez d’accord, surtout en épidémie de grippe, les mouchoirs en tissu sont des nids à microbes et sont à proscrire! On se mouche, on met le mouchoir à la poubelle et on se lave les mains (ou mieux, on se frictionne les mains avec un gel hydro alcoolique). Mais j’adhère au reste de l’article!

      • c’est drôle de voir les réactions suscitées par l’utilisation des mouchoirs en tissu. Au XIXéme siècle toutes les dames avaient le leur, c’était très chic. Je ne trouve pas qu’ils soient moins hygiéniques et cela n’empêche pas de se laver les mains après s’être mouché. par contre, je dirai que c’est le gel hydro alcoolique qui est à proscrire, d’une part il n’est plus efficace au bout de deux utilisations consécutives et d’autre part il contient des agents neuro-toxiques…

    • cela ne me gêne pas et quand j’ai une sinusite je préfère les mouchoirs en tissu de loin qui n’irrite pas. j’ai appris que pour blanchir les mouchoirs en papier ils utilisent du chlore…

  1. En effet, supers résolutions !!!
    Pour ma première, je n’ai utilisé que des couches lavables : fesses intactes (horreur quand on sait tout ce que contiennent les couches jetables…), méga économies, et 100% écologie ! Mais pour mon n°2, j’ai pas réussi : les lessives (un peu plus nombreuses, logique !) ont eu raison de ma motivation…
    Pour les repas, je fais les petits pots de bébé et on essaie de manger les légumes du potager (mais cette année, on n’a pas pu faire bcp de stock…). Compost également dans le jardin ! je suis bien d’accord avec toi pour les verres, c’est galère !

    • c’est vrai que pour le premier on essaie de tout faire bien! ma fille n’a mangé que des petits pots maison! pour les autres… je ne comprend pas pourquoi toutes villes ne récoltent pas le verre… mystère! surtout que ça recycle très bien!

  2. Bonjour ! Bravo pour ces belles actions et ton engagement !
    Merci infiniment d’avoir conseillé mon article d’astuces faciles pour réduire nos déchets de salle de bain, je suis très touchée qu’il te plaise !
    A très bientôt 🙂
    Aline, blog Consommons Sainement

  3. Quel beau challenge ! Ici nous sommes aussi plus ou moins lancé dans ce mode de consommation depuis qq années mais j’ai encore du mal à remplacer mes produits de maquillage. J’ai du mal à trouver aussi efficace et avec une aussi bonne tenue… pour ce qui est du reste ce n’est pas toujours simple de tout trouver et à prix raisonnable surtout. Nous venons de déménager et du coup les habitudes sont un peu différentes avant de retrouver d’autres fournisseurs (je pense notamment à mon panier de fruit et légumes du lundi).
    Pour ce qui est des lunettes jetable ça a été une évidence pour nous à la naissance de Loustique. J’avais un peu peur pour les selles et notamment les styles de nouveau né mais nickel. J’avais acheté une série de lingettes lavables, une petite poubelle de salle de bain et de l’huile essentiel d’arbre à thé. Avant chaque passage en machine je faisais tremper mes lingettes puis dans un filet de lavage et hop en machine avec le linge de toilette. Je n’ai jamais eu de soucis ! (J’avais écrit un article sur le blog j’essaierai de le retrouver si ça te dit). Ici on essaye de limiter les emballages mais ce n’est pas non plus toujours simple d’autant plus que l’on fait nous courses au drive…

    • je suis d’accord avec toi pour le maquillage… j’ai beaucoup de mal à lâcher « mes » produits. j’ai un type de peau pas facile et quand je trouve quelque chose qui me convient je ne le lâche plus. et puis je n’aime pas trop tester d’autres produits. mais je ne perd pas espoir! je pense qu’il ne faut pas chercher à être parfaits en tout, mais faire des petits gestes au quotidien est déjà un pas en avant!

      • C’est tout à fait ça. Ici c’est produit par produit. J’ai commencé à remplacer ma lotion par de l’eau de bleuet. Pour le moment je teste les déodorants (c’était ma hantise étant habituée aux antitranspirants). Après avoir testé plein de marques j’ai plus ou moins trouvé ce qui semble me convenir. Et en démaquillant j’ai adopté le liniement bio et un gan de toilette. Mais j’aimerai essayé l’huile de coco à voir…

      • mon mari aussi m’a parlé de l’huile de coco, pour les mains et pour les lèvres. je suis un peu sceptique par contre… le seul moyen de se faire une idée: tester!

  4. Pingback: Défi Green Blog: utiliser de l’huile de coco comme crème pour les mains | Les mercredis jolis -Blog·

  5. Pingback: Slow cosmetic (défi green blog) | Les mercredis jolis -Blog·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s