Chut! Les enfants lisent! Le petit pompier

Pour ma participation du mercredi à Chut! Les enfants lisent! de Yolina

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Je vois propose de découvrir Le petit pompier de M. Wise Brown et d’Esphyr Slobodkina aux éditions Didier Jeunesse collection Cligne Cligne.

Cette collection propose de mettre en avant des merveilles de la littérature jeunesse méconnues du public francophone.

Le petit pompier fut publié en 1938 à New York. C’est à cette date qu’Ethel et William R. Scott, éditeurs, proposèrent leur premier catalogue de livres adapté aux tout-petits. Quasiment inexistants à cette époque, ces ouvrages furent imaginés avec l’équipe de la Bank Street School selon un principe inédit: associer un auteur ayant une expérience pédagogie à un peintre n’ayant jamais reçu de commande éditoriale.

Margaret Wise Brown faisait partie du Laboratoire des Écrivains de cette école.

Esphyr Slobodkina était une peintre abstraite d’origine russe, affiliée au mouvement moderne. Cette collaboration permettra la publication du Petit Pompier.

Livre pionnier à plus d’un titre: premier ouvrage américain en papiers découpés, alliant modernité typographique et écriture expérimentale.

Le thème du grand et du petit est exploré ici avec beaucoup d’intelligence: les deux personnages ne sont pas dans un rapport d’aîné à cadet, ou d’adulte à enfant, mais simplement deux personnes d’égale valeur et ce malgré la différence de taille.

La pertinence de ce propos, alliée à la simplicité et à l’audace des formes, ont fait du Petit pompier un ouvrage paradoxal, à la fois d’avant-garde et extrêmement populaire.

Notre avis:

Mes enfants sont fascinés par ce livre. Ils me demandent de leurs lire encore et encore! Ma fille connaît même une partie du texte par cœur.

Pour ma part, je trouve les illustrations superbes, le jeu des couleurs est suptible et esthétique. J’aime le côté vintage aussi: l’ancien camion de pompier, l’uniforme aussi. Le fait que les personnages n’aient pas de visage ne semble en rien déranger mes enfants. Je pense que l’idée est comme avec les poupées Waldorf (sans visage à l’origine): on laisse l’enfant imaginer les expressions qu’il souhaite prêter aux personnages.

On ressent bien qu’il y a un vrai travail artistique derrière ses images.

Quant au texte, il est vivant rythmé, répétitif, ce qui permet à l’enfant de bien se l’approprier.

Un livre magnifique!

Publicités

19 réponses à “Chut! Les enfants lisent! Le petit pompier

  1. Sympa en effet le parti pris esthétique, j’aime beaucoup et contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est loin d’être évident 🙂
    En tout cas, merci ça m’a bien donné envie de découvrir ce nouveau livre 🙂

  2. Pingback: Papa est connecté [Chut, les enfants lisent] | Devine Qui Vient Bloguer?·

  3. Pingback: Chut! les enfants lisent! des albums sur le thème des pompiers | Les mercredis jolis -Blog·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s