La répartition des tâches ménagères

Dans l’idéal, bien sûr, j’aimerai éviter cette corvée : j’aimerai avoir une aide ménagère. Mais dans la réalité, il faut bien que je m’y colle. Enfin qu’on s’y colle ! Puisque chez nous, il n’est pas question que je sois la seule à faire le ménage. Sur ce point, je pense que je suis assez féministe, je trouve cela normal que mon mari participe. Juste normal, pas extraordinaire, au risque de choquer ou de déplaire, je ne vois pas pourquoi, faire le ménage serait une tâche réservée aux femmes uniquement. Nous travaillons tous les 2, même si je suis plus présente à la maison que mon mari, je ne me roule pas les pouces, car je m’occupe des enfants, et quand ils ne dorment pas, il est difficile de faire autre chose que les surveiller ou jouer avec eux.

Alors, chez nous le grand ménage se fait en famille et dans la bonne humeur, le dimanche matin !

Chacun à son espace à nettoyer, pour moi la cuisine et les toilettes, pour mon mari les salles de bain. On ouvre les fenêtrs (même l’hiver, bon il faut dire que dans le Sud, même l’hiver il ne fait pas hyper froid) et on lance Deezer et c’est parti ! Les petits participent aussi, en général, ils nettoient le miroir de l’entrée (normal c’est quand même eux qui collent leur main dessus !), parfois les baies vitrées (puisqu’ils vouent une passion au pschit ! pour les vitres), et puis ils adorent les lingettes alors ils nettoient aussi la table basse, le meuble tv… Bien sûr ce n’est pas parfait, mais le principe est de les faire participer !

Quand nous avons fini tout ça, on sort tout ce qui peut être sortit (comprendre les jouets qui encombrent le salon) sur la terrasse et je passe l’aspirateur. Mon mari passe la serpillère. On habille les enfants en attendant que le sol soit sec et on range tout ! Quand c’est terminé on est assez contents de nous, c’est tout de même agréable une maison propre et rangée ! Même si on sait que cela ne durera pas longtemps, dès le prochain repas, on pourra recommencer dans la cuisine … C’est pourquoi, en dehors du dimanche, je ne peux m’empêcher de faire un « petit ménage » le mercredi matin quand ma grande est à l’école : cuisine, toilette, aspirateur… Quand nous avions encore notre chat, je passais l’aspirateur quasiment tous les jours et mon mari s’occupait de sa litière (les derniers temps il n’avait plus grand chose à faire puisque notre matou faisait ses besoins dehors). Et puis, je suis assez maniaque alors on se déchausse en entrant à la maison, sinon « ce ne serait plus une maison, mais un cabanon ! » comme dirait la nounou des enfants ! D’ailleurs, elle m’impressionne, sa maison est toujours nickel, alors qu’elle garde 4 enfants en bas âge, 3 chiens, un chat… Mais comment fait-elle ?! Pour ma part, j’ai fait le deuil d’une maison nickel et parfaitement rangée!

Et le repassage dans tout ça ? Puisque je m’occupe des lessives, c’est monsieur qui repasse !

Là, ok j’ai de la chance 🙂

*article sponsorisé

Publicités

6 réponses à “La répartition des tâches ménagères

  1. Ici aussi, les tâches ménagères sont faites à deux. Mais pas de répartition claire, ni de temps programmé pour ça. C’est un peu selon le temps ou l’envie… et les saletés faites par le poele !
    J’avais une femme de ménage (4h par mois) avant de déménager car entre le job à temps plein et les 1h30 de trajet quotidien, je n’avais pas envie de passer mes week-ends à faire le ménage. Je n’ai repris personne pour le moment, mais j’y pense pour le repassage.
    Bon week-end !

    • oui je comprend qu’avec une journée de travail + le trajet qu’on ait pas envie de faire le ménage en rentrant! on aime bien faire tout d’un coup et être débarrassé par la suite! même si c’est un peu la course puisque le dimanche matin il y a poney 😉

  2. Quelle organisation!! Moi aussi j’ai fait le deuil d’une maison impeccablement rangée et nickel depuis que ma fille marche. En plus du travail, des courses, des RDV à droite à gauche, c’est désormais mission impossible. Le repassage… n’en parlons pas. L’homme repasse ses chemises seul s’il veut les porter le lendemain.
    Je note ici la même passion pour le pshiit! Quand je fais les vitres, ma fille m’accompagne, mais du coup, ils sont souvent encore plus sales qu’avant. ^_^

    • cette organisation s’est imposée peu à peu, après la naissance de baby boy, ça été le chaos… je crois que mon mari a eu pitié de moi! pour le repassage, il s’y est mis pendant grossesse car vers la fin j’avais du mal à rester debout trop longtemps…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s