Travailler à 80%, ça se passe comment?

A la naissance du mini, il était clair que je reprendrai le travail à 80%. Deux enfants à gérer, plus un travail, une maison avec un mari qui travaille beaucoup (il part de la maison à 6heures et ne rentre pas avant 18h30), je ne voyais pas comment je m’en sortirais! Et puis, j’avis envie de profiter de mes enfants, de ce bébé, si jamais c’est le dernier ( c’est la voix de la raison qui parle là!).

Très vite ce 80% m’a paru bien salvateur! Avec un mini très peu dormeur, et une maman dormeuse, il fallait bien ça pour rééquilibrer la donne!

Après une année de 80% quel bilan j’en tire? Je reconduis ou pas?

Voici mon retour d’expérience.

*Le 80% pour moi c’est quoi?

Je suis enseignante certifiée, dans un lycée (je pourrai aussi bien être en collège), en tant que documentaliste mon temps de travail est de 30 heures dû en présence des élèves + 6 heures de travail en dehors de l’établissement (préparation de séances pédagogiques, relation avec les partenaires extérieur). Ce qui fait que pour moi un 80% représente 24 heures de travail dans l’établissement.

J’ai réussi à les répartir comme il suit: 3 journées de 8 heures non-stop, je fais 8h-16h avec seulement 20 minutes de pause pour le déjeuner dans ma journée, c’est tout. Donc 3 grosses journées, bien chargées qui me permettent d’avoir 2 jours libres dans la semaine pour m’occuper de mes enfants. J’ai bien dit m’occuper d’eux. Ils ne vont ni chez la nounou, ni à la garderie, ni ailleurs quand je suis là. Je le précise car parfois, on pense que ce 80% est du temps libre pour nous, mais non… Et finir à 16heures, me permet de récupérer me fille à la sortie de l’école, le matin c’est Super Nounou qui se charge de la déposer à l’école.

Il faut également savoir que dans la fonction publique nous sommes payés 85% (et non 80%) à cela s’ajoute le complément de libre activité de la CAF. Je paye moins de frais de nourrice également, tout ceci additionné fait que nous ne sommes pas trop perdant financièrement., ça doit se jouer à une centaine d’euros.

*Concrètement, ça se passe comment au travail?

J’ai la chance d’avoir une collègue. Premier point important, c’est ce qui m’a permis de mettre en place ces horaires. De plus, nous nous entendons bien donc, même si on se voit peu dans la semaine, on se laisse des mots sur notre « cahier de liaison », pour communiquer pour que l’une puisse suivre les avancées du travail et le continuer à son tour. Et ça marche plutôt bien! On se garde aussi un temps de concertation quand on est ensemble pour parler des choses importantes qui doivent être faites en commun.

Il y a des jours plus fatigants que d’autres bien sûr, mais j’aime mon travail, les projets qu’on met en place, j’aime travailler par « bloc » mais j’ai aussi appris à reporter au lendemain ce que je ne pouvais pas faire le jour même! Bien sûr, je ne peux pas faire autant de choses que si j’étais à 100%, mais cela ne m’empêche pas de m’investir au mieux et de faire confiance à ma collègue quand je ne suis pas là. Je ne suis pas particulièrement stressée ni frustrée non plus, car je sais que c’est temporaire, que j’ai encore une trentaine d’années devant moi de travail alors que mes enfants grandissent bien vite: j’ai envie de profiter d’eux!

Là, où j’ai été surprise c’est par la réaction de ma hiérarchie, même dans la fonction publique, le 80% est plutôt mal vu! Surtout, que nous ne pouvons pas faire d’heures supplémentaires! Je pense que certains collègues n’apprécient pas non plus, mais franchement, c’est le cadet de mes soucis!

Mais c’est mon droit, je le prend!

*Et à la maison?

Forcément, travaillant moins à l’extérieur, j’ai plus de travail à la maison: je m’occupe des lessives, du ménage, du rangement, des courses d’appoint (même si je tiens à préciser que mon mari m’aide autant qu’il le peut).

Les deux jours avec les petits sont parfois hard… C’est un nouveau travail qui commence! Parfois, quand il y a des moments difficiles (enfant malade, qui ne dort pas de la journée, grincheux…), je me dis que je suis mieux au travail. D’ailleurs, quand il arrive à mon mari d’avoir une journée et de rester à la maison avec les enfants, il me dit en fin de journée qu’il est plus fatigué que s’il avait été au travail! Et je le rejoint sur ce point!

Au début, c’était un peu stressant de devoir occuper ces petits « monstres » toute la journée, mais on a trouvé notre rythme, on se ballade dés que le temps le permet, il y a notre rituel du mercredi à la médiathèque, et puis la sacro-sainte sieste de l’après-midi! On cuisine, on colorie, on lit des histoires, on s’amuse, on attend que papa rentre le soir pour faire le bain.

*Alors, on reconduit ou pas?

Oui! J’ai envie de profiter de mes 3 ans à 80% pour être un maximum présente pour mes enfants tout en continuant à avoir une activité professionnelle.

J’aime travailler à 80%, par contre je ne me vois pas maman au foyer à temps complet! J’aime avoir les 2 casquettes: working-girl et maman, et j’ai besoin d’être ces deux personnes à la fois.

Cet équilibre me plait!

Publicités

22 réponses à “Travailler à 80%, ça se passe comment?

  1. Comme ça me parle tout ça. Je suis instit et à la rentrée dernière je voulais aussi reprendre à temps partiel. Ça s’est finalement fini à la maison mais ce que tu écris me réconforte dans moi choix. Je pense que nos enfant grandissent bien vite et qu’il faut en profiter même si c’est pas du goût de tout le monde !

    • c’est sûr que ce n’est pas du goût de tous! et je sais que certaines mères aimeraient avoir ce temps partiel mais qu’hélas ce n’est pas possible dans leur boulot, i y a encore des progrès à faire dans ce domaine. tu as bien raison de profiter de ta fille, ça passe si vite au final! on a toute la vie pour travailler mais pas pour profiter de la petite enfance des kids!

  2. J’adore cette possibilité qui s’offre à nous, j’avais pris 80% pour ma première j’ai repris elle avait 6 mois. Et pour la seconde je suis en congé parental total jusqu’en décembre(ma seconde aura 13 mois), je reprendrais certainement à 70 ou 80%, par contre mon employeur n’aime pas et ne va pas me donner un poste intéressant. Mais au moins je profite des enfants et mon mari travaille beaucoup aussi et gagne mieux que moi.

  3. Bel équilibre que tu as trouvé là ! Je rêverai de pouvoir faire là même chose pour mon 2e mais a priori ce ne sera pas possible car j’ai 2 employeurs donc deux mi temps et je ne rentre pas dans les petites cases de la caf 😦

  4. Tu as trouvé un bel équilibre qui te convient c’est le plus important… et bon si les collegues ou les patrons ne s’en rejouisse pas comme tu dis c’est le cadet de tes soucis, l’important c’est ton equilibre et celui de ta famille!!! 🙂

  5. Sur le papier, c’est bien de pouvoir travailler à 80% mais dans la pratique je suis à 80% mais ma charge de travail, elle, n’a pas bougé et je dois juste faire (avec un salaire à 80%) le boulot de 100% voire même 110 – 120 % mais bon ce qui compte c’est de pouvoir passer le mercredi avec mes loulous !
    Bisous

    • c’est ce qu’on se disait aujourd’hui avec ma collègue: on fait autant de travail à 80% qu’à100%! après c’est choix, bien sûr, et comme dit dans l’article financièrement je ne perd pas tant que ça, donc bon, je me fais une raison!

  6. C’est vraiment chouette de pouvoir s’organiser comme ça! Un bel équilibre famille/boulot, le top!

  7. quel beau choix pour tes loulous !
    ici le 80 est impensable avec mon poste
    mais chéri-mari en avait très envie, alors l l’a demandé à la naissance de BBB et refusé 😦

  8. Bien qu’il m’ait fait perdre un poste intéressant dans ma boite, je trouve que le 80% est vraiment idéal pour organiser sa vie de famille et consacrer du temps à ses enfants. J’ai moi aussi fait le choix de le prolonger jusqu’aux 3 ans de ma fille. Quel bonheur de pouvoir la retrouver juste après sa sieste et de passer tout le reste de l’après-midi ensemble.
    Quand cette solution est possible, c’est vraiment chouette! Nos enfants grandissent si vite…

    • je ne pensais pas que les mères étaient autant discriminées dans les entreprise du fait de travailler à 80%, au final je ne m’en sors pas trop mal (peut être parce qu’on est deux?), je trouve cela incroyable de devoir, en quelque sorte, choisir entre vie de famille et carrière… alors que le 80% est quand même pratique pour avoir les 2…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s