LECTURE: Le passeur

Hello!

Aujourd’hui je vous parle du dernier roman que j’ai lu et aimé! Il s’agit d’un roman de littérature jeunesse ( oui encore! Je deviens addict!) de Lois Loxry Le Passeur, édité à L’école des loisirs.

Résumé:

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas, la désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des sages. Les personnes trop pigées, ainsi que les nouveau-nés inaptes sont  » élargis ». personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c’est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait continent était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux. quand l’oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jouas aura douze ans. Au cours d’une grande cérémonie, il se verra attribuer, connue tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend. Un destin qui peut le détruire.
Mon avis:

C’est clairement le genre de livre que je n’arrive pas à lâcher! Je l’ai dévoré en 2 jours, tant l’histoire est prenante, les personnages attachants, le style de l’auteur fluide qui fait de cette lecture un vrai plaisir.
Je me suis totalement immergée dans ce monde futuriste où tout semble parfait, tout est réglé, de la plus petite chose du quotidien: on vous livre votre repas, on vient récupérer vos restes. Aux plus importantes: on choisi pour vous votre métier, votre conjoint. Il n’y a donc aucun conflit, aucune violence, pas de chômage, pas de guerres. Personne ne connaît la faim, la maladie, le froid ou le chaud.
Un monde idyllique?
Un monde dans lequel Les Règles établissent qui à le droit de rester dans la Communauté, où les sentiments n’existent pas: les bons comme les mauvais. On ne soupçonne même pas leur existence d’ailleurs. Il n’y a ni animaux, ni couleurs, ni neige, ni soleil.
Seul, un homme détient Les Souvenirs, qu’il va transmettre au héros, Jonas.
Ce roman est réellement passionnant, il éveille tant de questionnements en nous.
Il fait appel à notre humanité, car sous un premier abord de bienfait, de calme et d’ordre, la manière de vivre de cette communauté se révèle dénuée d’humanité.

On aurait tord de croire que ce roman est destiné à une catégorie de lecteurs, je pense qu’il est universel car son message peut être lu par tous, chacun trouvera son niveau de lecture: une vraie œuvre de littérature.
Ce billet est ma participation au Rendez-vous lecture du W.E. de Virginie B. Daily.
Publicités

Une réponse à “LECTURE: Le passeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s