LECTURE: on lit quoi pendant les vacances?

Je propose souvent des idées lecture pour les enfants mais beaucoup moins pour les adultes, ces derniers temps! Pourtant, je lis!
Alors voici mon Chut! Les parents lisent!
Je commence par ceux que j’ai lu (1 à 5)  puis avec ceux qui sont sur ma liste de futures lectures (6 à 10).

1/Terrienne, de J.C. Mourlevat

« Tout commence sur une route de campagne… Après avoir reçu un message de sa sœur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe de l’autre côté. Elle se retrouve dans un monde parrallèle, un ailleurs dépourvu d’humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. »

Depuis que j’ai découvert cet auteur avec Le chagrin du roi mort, je suis fan! J’ai adoré ce premier titre, encore plus Combat d’hiver et je crois que Terrienne et finalement mon préféré! Ce sont pourtant 3 romans très différents tant par l’époque à laquelle l’intrigue a lieu, que de par ces personnages et l’histoire elle-même! Une vraie belle découverte à chaque fois!

2/La trilogie Hunger Games

 

On les présente plus! J’ai déjà consacré un post à ces romans ici.
Nous avons mis en place au lycée un mur de post-it avec une question adressée aux élèves:
Votre livre préféré? C’est Hunger Games qui arrive en tête! Cela s’explique peut-être par le fait que le deuxième volet soit sorti au cinéma récemment? Il y a même des élèves qui consacre leur TPE à cette trilogie!

3/Les chemins de poussière, tome 1: Saba, Ange de la Mort

Elu prix des Incos l’an dernier dans la catégorie 3é-4é. J’ai adoré et j’en ai parlé ici.
Depuis j’ai lu le tome 2, un peu déçue, finalement le tome 1 aurait pu se suffire à lui même.

4/Le Hobbit

Là encore effet cinéma! J’ai beaucoup aimé le premier volet et j’attends avec impatience de pouvoir aller voir le 2éme volet au cinéma!
Je trouve le livre un peu difficile à lire, le style est à mon goût, un peu lourd.

5/La servante du Seigneur, J.-L. Fournier

J’aime beaucoup cet auteur, je ne sais plus si j’en ai déjà parlé ou non dans un post.
J’ai lu et aimé Où on va papa? et Veuf
Des petits romans qui se lisent très vite, car l’écriture est fluide et parce qu’on a pas envie de les lacher. j’admire cet homme qui a connu tant d’épreuves dans sa vie et qui malgré tout ne perd pas son sens de l’humour, humour noir parfois, mais humour quand même.
Dans La servante du Seigneur, il raconte comment sa fille est « tombé » en religion, la religion catholique (pas dans une secte), de manière extrémiste, je dirai. Comment cela la coupé du monde, de son père. Ce qui intéressant, c’est qu’à la fin du livre, nous avons le point de vue de sa fille.

6/The Walking Dead

« Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu il est, ce qui l a conduit à devenir… le Gouverneur. »

Sur la liste de mes futures lectures car conseillé plusieurs fois par mon entourage, portant ce n’est pas le genre de livre qui m’attire en temps habituel! Ceci dit, j’ai eu le même appriori avec la saga Twilight, et pourtant j’ai adoré!

7/Le passeur


« Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas, la désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des sages. Les personnes trop pigées, ainsi que les nouveau-nés inaptes sont  » élargis ». personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c’est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait continent était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux. quand l’oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jouas aura douze ans. Au cours d’une grande cérémonie, il se verra attribuer, connue tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend. Un destin qui peut le détruire. »

Là, il s’agit d’un classique, mais j’avoue, je ne l’ai pas lu! Conseillé également par mon entourage très enthousiaste! J’ai hâte de le découvrir!

8/Le ghetto du gotha

« On peut être à la fois militant et bourgeois! De Neuilly-sur-Seine aux châteaux de l’Oise, deux sociologues de renom se sont aventurés au coeur de la grande bourgeoisie pour étudier les associations, comités et cercles formés par les riches pour défendre leur pré carré. Appartenir à la bourgeoisie, c’est avant tout cultiver l’entre-soi pour convertir la richesse économique en richesse sociale. »

Il s’agit d’une étude sociologique menée par Michel et Monique Pinçon et non d’un roman, mais je trouve le sujet passionnant, surtout en connaissant Neuilly et les autres villes qui m’entourent!

9/Les ailes de la Sylphide

« La Sylphide, c’est un elfe des bois doté d’ailes translucides.
La Sylphide, c’est aussi un ballet dont Lucie rêve de danser le rôle-titre.
Mais à trop vouloir incarner ce personnage, Lucie finit par constater sur elle les symptômes d’une étrange métamorphose.
Elle s’enfonce alors dans les bois pour chercher à comprendre qui elle est.
Et ce n’est pas forcément une bonne idée. »


Un roman de Pascale Maret, dont j’ai parlé ici, jusqu’à présent j’aime toujours aimé ses romans, donc j’ai hâte de découvrir le dernier publié.

10/Les lisères 

« Tout semble pousser Paul Steiner aux lisières de sa propre existence : sa femme l’a quitté, ses enfants lui manquent, son frère l’envoie s’occuper de ses parents, son père ouvrier s’apprête à voter FN et le tsunami ravage le Japon, son pays de coeur. De retour dans la banlieue de son enfance, il n’aura d’autre choix que se tourner vers son passé pour comprendre le mal-être qui le ronge. Comment devient-on un inconnu aux yeux de ses proches ? Comment trouver sa place clans un monde devenu étranger ? »

Olivier Adam, un des auteurs que j’aime beaucoup et dont j’ai apprécie l’oeuvre, que ce soit en littérature jeunesse (surtout en littérature jeunesse devrais je dire!) ou en littérature pour adultes.
Il est vrai qu’en enchainant tous ses titres à la suite les uns des autres, je l’ai trouvé un peu déprimant tout de même! Il faut dire que les thèmes abordés ne sont pas drôle: suicide, folie, la mort…

Voilà j’ai de quoi voir venir!

Et vous quels romans me conseilleriez-vous?

(Les vacances approchent je serais moins présente sur le blog pendant ces deux semaines de congés! le rythme des billets sera moins soutenu! belles vacances à toutes et surtout aux enfants!)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s