PETIT CARNET DE MAMAN: un mois*un mot, Octobre/No-Shopping (avec 10 astuces pour consommer mieux)

Sur une idée de Marjoliemaman ( merci Marjolaine pour toutes tes bonnes idées!), je participe à son nouveau concept un mois*un mot. Pour le mot d’octobre j’ai choisi un mot:

  no-shopping! 
 

Oui, moi la shopping-addict, j’ai décidé de faire des efforts dans ce domaine. Cela passe par moins d’achats compulsifs, mais pas plus d’achats du tout! Ouf!

Pourquoi ça? Parce qu’avec deux enfants je ne peux plus me permettre de consommer de la même façon qu’avec un seul. Et c’est aussi une prise de conscience d’un trop d’achats. Ce doit être l’approche de la trentaine qui me fait cogiter autant 😉

Voici donc mon objectif du mois d’octobre: acheter moins, dépenser moins… Et à long terme consommer mieux.

Et oui, j’avais pris pour mauvaise habitude de marcher au coup de coeur, à l’instinct pour mes achats, à ne pas trop réfléchir et surtout ceux qui des enfants… Un seul mot d’ordre: rien n’est trop beau pour eux!

Autant dire que c’est dur, très dur de résister à la tentation!

Il m’est difficile de résister aux belles choses, et même si Poussinette a déjà une armoire bien remplie, et que je me suis dit: « stop, c’est bon, elle est habillée pour l’hiver là!« . Si je vois une jolie paire de Start-Rite soldée, je ne peux résister…
Oui, je sais, c’est moche, d’être faible.

Cela fait tout de même un petit moment que j’y pense mine de rien, à mes excès… ça a commencé lorsque je me suis rendue compte que les stocks que j’avais fait pour Poussinou en 6 mois hiver ne seraient JAMAIS portés! Plein de jolis bloomers, chemises et compagnie qui restent dans l’armoire, dû à ma manie de faire les soldes pour l’année suivante. Il faut viser juste dans les tailles, et pour les enfants ce n’est pas toujours évidant…
Et puis, quand je fais les comptes de ce que je dépense par mois en fringues pour les enfants, je me fais peur (oui!). Avec cet argent on pourrait faire d’autres choses: de belles vacances par exemple.

Alors, pour me motiver dans ma douloureuse entreprise, de un, je l’écris ici, comme ça, j’ai des témoins, et je penserai à ce que vous diriez si je craque au moment fatidique!
Et de deux, je change ma façon d’acheter, de consommer.

1/faire le point dans les armoires des enfants
De quoi ont-ils vraiment besoin? que manque t-il dans leur dressing? (d’essentiel, j’entends, parce que des trucs qui manquent je t’en trouve à la pelle moi! surtout avec la sortie des nouvelles collections!)
Et se demander s’ils en auront besoin tout de suite ou dans 2 mois?
Question qui peut sembler anodine, mais qui ne l’est pas du tout! Avec ma manie de prévoir toujours et encore, d’avoir peur de manquer, et bien je stocke et résultat des vêtements et surtout des chaussures ne sont pas portées!
Alors, oui, les collections automne/hiver me font grave de l’oeil! mais ici, dans le Sud, on peut porter encore un bon mois (voir deux!) les vêtements d’été! Alors profitons-en!
Tellement de gens nous envient le soleil!

2/Acheter « en vrai »
J’avais pour habitude d’acheter en ligne pratiquement tous les vêtements des enfants. Et bien souvent je fais des affaires, mais il arrive bien souvent également, que je sois déçue! Pour la qualité du vêtement, ou bien par la taille (trop petit, trop grand)… Et puis, surtout, on a pas le plaisir de faire les boutiques, de voir, d’essayer, de toucher! ça fait partie de l’achat aussi!
Et soyons honnête, on se rend moins compte de ce qu’on dépense sur Internet qu’en vrai!

3/traquer la bonne affaire
Prendre le temps de comparer, ça je le fais déjà, mais là je m’appliquerai à le faire selon les besoins réels! c’est là, que finalement, je ne pourrais pas me passer totalement d’Internet! Car bien souvent les meilleurs promo sont sur le net!

Bon, ce n’est pas parce que, c’est les soldes qu’il faut flamber tout le budget de l’année en une seule fois, non plus!
Les enfants grandissent, ils risquent d’avoir besoin d’autres paires de chaussures parce qu’ils auront pris une pointure. oui, je suis une traumatisée de la chaussure!
Poussinette, n’a pas pris de pointure pendant, pffff… bien 6 mois et tout d’un coup! hop! 2 d’un coup! Donc les jolies paires en stock, même une pointure au dessus de la sienne: fichue…

4/ne plus faire de stock pour l’année suivante…
trop de mauvaises expériences à mon actif!
si cette méthode peut sembler intéressante (notamment pendant les soldes), le problème c’est  qu’on achète deux fois plus! Et oui, il ne faut pas croire que le moment venu, on résiste aux nouvelles collections!
Et puis, maintenant, il y a très régulièrement des promos ou des soldes flottantes qui permettent aussi de ne pas acheter plein pot!

5/Ne plus se laisser guider par les coups de coeur!
Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut prendre le temps de la réflexion, avant d’acheter et ne pas se précipiter sur telle pièce (trop belle certes!) parce qu’on l’a vu sur tel blog, ou tel site trop mode!
Qu’il nous la faut tout de suite, maintenant!
Laissons murir les choses, passer plusieurs jours (genre une semaine ce serait pas mal) et si à ce moment là, elle nous fait toujours autant envie, pourquoi pas céder? Mais, peut-être que d’ici là, une autre pièce trop beeelllle! nous aura fait de l’oeil…

6/se fixer un budget
Cela peut paraître une évidence pour certaine mais pas pour moi! Cela va me demander un véritable effort de volonté et de gestion!
7/penser aux vêtements d’occasion
Les vêtements de bébé sont rarement abîmés, portés qu’une à deux fois. En cherchant on trouve de très beaux vêtements, de qualité à moindre coût sur des sites comme EBay. Je vais également revendre les habits trop petits pour les enfants sur le vide dressing, histoire d’avoir un petit pécule à dépenser!
8/ne pas penser que tout ce qui est cher est mieux!
Je ne suis pas certaine que les prix des marques soient toujours justifiés par la qualité… Souvenez vous du scandale fait autour de Levi’s il y a quelques années…
Par contre, il est vrai que les marques, surtout les créateurs proposent de beaux vêtements avec des coupes top! Il n’est pas interdit de regarder et de s’inspirer de ce qu’on voit et trouve joli et de recherche dans des enseignes moins cher le même style! Je pense à CFK et Boutchou chez Monoprix ou encore Zara Kids qui proposent une super collection vraiment abordable! Et puis si une belle pièce nous fait de l’œil chez B******T, faisons appel aux talentueuses couturières de la blogo!
9/savoir se faire plaisir!

Comme pour tout régime, il faut savoir de faire plaisir de temps à autre, sinon gare aux excès dus à la frustration! Ça ne donne jamais rien de bon!

10/Se re-centrer sur le reste!
Passer moins de temps, à réfléchir, à chercher la pièce indispensable au vestiaire des enfants (ou au mieux…), c’est autant de temps de gagner pour faire autre chose! A commencer, par passer du temps avec les enfants, les voir grandir, partager leurs sourires, leurs peines!Passer plus de temps à lire des histoires, à jouer aux Playmobil ou à profiter du soleil en allant se ballader…
Tout est question de modération finalement!

Quel est votre mot du mois? Avez-vous, vous aussi besoin d’une cure de no-shopping?

 

Publicités

6 réponses à “PETIT CARNET DE MAMAN: un mois*un mot, Octobre/No-Shopping (avec 10 astuces pour consommer mieux)

  1. Quelle bonne idée. Moi je suis comme toi et j'essaye de me soigné mais pas facile! j'ai plus que besoin d'une cure de no-shopping.
    Alors j'essaye aussi et je te tiens au courant 😉

  2. Je te comprends tout à fait, mais dans mon cas, ayant choisi le congé parental de 3 ans , les rentrées d'argent sont bien moins importantes donc pas d'autre choix que de faire attention.
    Et c vrai qu'avec internet, c pas évident !!! On est très souvent tentée !!! J'ai craqué au début mais trop de souci financiers ensuite…Car comme tu dis, on dépense + facilement sur le net! Je suis donc tjs à la recherche des bons plans et fais les brocantes pour habiller les enfants et me faire plaisir à vraiment moindre coût ! Pour ce qui est des collections créateurs et bien je me fais juste plaisir avec les yeux et je relativise en me disant que l'habit ne fait pas le moine ! Mes enfants sont propres et ont de quoi s'habiller, c le principal. Je préfère manger à ma faim et rêver à de belles tenues en attendant de pouvoir me les offrir ! Courage à toi, le travail de maman s'apprend ts les jours…
    Je t'embrasse

  3. c'est vrai qu'en congé parental, c'est plus difficile de se faire plaisir! j'ai repris à temps partiel (80%), petite baisse de salaire, mais baisse tout de même! je ne regrette pas, je préfère de loin pouvoir être avec mes enfants!
    tu as bien raison, tout ça est très superficiel! en plus, les enfants se fichent d'avoir de beaux habits au final! (te souviens tu quand nous étions petite, la dégaine des années 90?) mais il n'est pas toujours facile de résister aux chants des Sirènes! maintenant que j'en ai pris conscience il n'y a plus qu'à mettre en pratique! je sens que ça ne sera pas une partie de plaisir…
    merci 🙂 bisou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s