LIVRE ENFANT: Toutes mes histoires…de l’art. Le Pop Art

Comment occuper les enfants lorsqu’il pleut? Quelle activité proposer, qui soit à la fois ludique et culturelle? 

Je vous présente aujourd’hui un livre qui n’est pas pour les touts petits mais pour les enfants à partir de 4-5 ans, je pense (mais les activités peuvent être faite avec un adulte avec des enfants plus petits).

 Il fait parti d’une collection Toutes mes histoires… de l’art, édité chez Edition courtes et longues.

Livres Toues mes histoires…de l’art, Editions courtes et longues.

 

Ces livres proposent de faire découvrir les grands mouvements artistiques (Pop Art, le Nouveau réalisme, l’Impressionnisme entre autres) à travers des ateliers ludiques et rigolos pour les petits!
Les livres sont très bien fait, il y a une partie richement illustrée d’oeuvre qui présente le mouvement artistique et des pages consacrées aux activités manuelles, pour s’approprier le thème étudier. Pour les plus petits il est évident qu’ils ne vont pas aborder la thématique artistique telle qu’elle est présentée dans le livre, mais on peut déjà leur montrer quelques oeuvres et leur expliquer simplement en quoi il consiste, puis leur proposer de créer à leur tour une oeuvre dans l’esprit artistique évoqué.

J’ai plusieurs exemplaires et donc différents thèmes, aujourd’hui, je vais vous montrer deux ateliers autour du Pop Art.


Le Pop Art désigne un mouvement né en 1952 à Londres, où une communauté d’artistes, réunis sous le nom d’Indepent Group militait en faveur d’une culture non intellectuelle. Richard Hamilton et Eduardo Paolozzi sont considérés comme les fondateurs du mouvement, qui s’étend jusqu’aux années 1970 et pour lequel le critique d’art, Lawrence Alloway, a inventé le terme Pop Art, Pop pour Popular (populaire).


Warhol est l’une des grandes figures du Pop Art, dont tout le monde connait les célèbres portraits, le plus connu est sans doute celui de Marylin Monroe.

Tout personne sérigraphiée par Wahrol s’est hissée au statut de célébrité par le seul fait d’avoir été représentée par l’artiste.

Atelier Pop Art



1/Prends une photo (ancienne de préférence), agrandis-la à la photocopieuse et cadre-la pour obtenir un format carré de 20×20 cm. Procure-toi 3 feuilles de Rhodoïd de format A4 et un feutre à encre permanente.

2/Décalque le visage sur les feuilles, en le décomposant en quelques masses, une feuille (a) pour le contour de la figure, une autre (b) pour les cheveux et le vêtement, la dernière (c) pour les traits du visage et les ombres (fig02). Pour chacune, marque les coins de la photo. Découpe, avec un cutter (aide d’un adulte) l’intérieur des formes en suivant la ligne tracée précédemment.


3/Coupe des carrés de 20×20 cm dans des feuilles de différentes couleurs. Achète des bombes de peinture de quatre couleurs. Etale sur le sol plusieurs pages de journal. Place dessus un carré de couleur et positionne, à l’aide des marques, la feuille (a). Pulvérise une première couleur. Remplace la feuille (a) par la feuille (b) et pulvérise un deuxième couleur. termine de la même façon avec la feuille (c). Tu as réalisé un pochoir.


4/Multiplie les combinaisons chromatiques. Quand tu as obtenu un ensemble satisfaisant de pochoirs, assemble-les sur une grande feuille (fig.03).


Le Pop Art (fig. 03)

Je trouve cette idée vraiment intéressante et j’ai hâte que Poussinette soit assez grande pour qu’on puisse commencer les ateliers d’initiation à l’art!
De plus, cela peut être une belle idée de cadeau à réaliser avec les enfants, pour la fête des papas (le 16 juin)!

Une deuxième idée toujours issue du même livre, réaliser un tableau comme ceux de Rauschenberg, en introduisant des objets en volume. Une oeuvre à statut singulier, entre peinture, bas-relief et sculpture, où l’oeil hésite entre fiction et réalité. L’introduction d’un objet réel dans le tableau crée un étrange effet de trompe-l’oeil.


Livres Toues mes histoires…de l’art, Editions courtes et longues.
 
 

 Vous pouvez ainsi réaliser une nature morte représentant un repas. Pour cela il faut couteau, fourchette, verre en plastique, serviette, tissu, boîte de conserve, bouteille, etc. Un carton épais d’environ 50x50cm, de la colle liquide en pot, du fil de fer, une pince, une agrafeuse à tissu, deux baguettes de bois, de la peinture et un cutter.

Sous la surveillance dun adulte, agrafe les 2 montants de bois de part et d’autre du carton. Colle le tissu pour faire une nappe. Peins ce qui reste visible du carton dans une couleur vive. Coupe la bouteille et le gobelet en plastique en deux. Barbouille de peinture blanche. Perce un trou à chaque extrémité et fixe-la au carton à l’aide du fil de fer. Colle une assiette en carton, peinte, sur la table. 


Maintiens tous les objets métalliques ou en plastique avec du fil de fer. Colle l’emballage en carton et la serviette en papier.


Magnifique nature morte dans l’esprit de Wesselmann à la fois réelle et fictive.


Livres Toues mes histoires…de l’art, Editions courtes et longues.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s