PETIT CARNET DE MAMAN: d’un allaitement à l’autre…

Allaiter mes bébés est pour moi une évidence, l’acte le plus naturel qui soit, bien que ce ne soit pas inné et pas toujours facile non plus. Surtout au début… Il y a la peur de mal faire, de ne pas nourrir suffisamment son bébé et la douleur…
Il ne faut donc pas hésiter à se faire aider, par une sage femme notamment.
La mienne est réellement extraordinaire, d’une gentillesse sans faille, douce, attentive, et intéressée par le bien être des mamans et des bébés. Une vraie perle.
Elle m’a aidé au début de l’allaitement, m’a redonné courage alors que j’étais à deux doigts de tout abandonner, et me rassure toujours quand j’ai un doute et répond à mes questions. Un vrai soutient.
Elle m’a d’ailleurs prescrit de l’homéopathie pour activer la lactation (je t’en parle plus bas).

Cela fait un mois et demi que j’allaite Poussinou, et les choses ne se passent pas tout à fait comme pour Poussinette. Il a un grand besoin de succion, bien que le pédiatre m’ai dit que ce n’est pas un besoin, mais que c’est inné chez tous les nourrissons. C’est un réflexe de survie. Et bien mon fils ne se laissera pas mourir de faim, croyez moi!
A la maternité déjà il été tout le temps accroché à mon sein, ne voulait pas être séparé de moi, même pour aller dans son petit berceau, et la nuit je devait lui mettre mon petit doigt dans la bouche pour le calmer (et préserver mes seins Aïe Aïe Aïe…) et pour pouvoir dormir un peu…
(Alors oui, j’ai une sale tête sur les photos à la maternité, essaie d’accoucher, de dormir quelques heures par 24 heures et d’allaiter un bébé accroché à ton sein et tu verras si tu es fraîche comme une fleur le matin venu!)
Alors, déjà, n’en pouvant plus, je lui ai donné un ou deux compléments en lait artificiel pour me soulager et me reposer un peu. Oui, j’avoue…

Et puis, en rentrant à la maison, nous avons trouvé la parade avec la tétine. Parce qu’il a beau dire le pédiatre, il y a des moments où il n’a pas toujours faim mon Poussinou, il a aussi juste envie de tétouiller et de me prendre pour une tétine géante… D’ailleurs, Poussinette le faisait aussi, mais contrairement à son frère, elle s’endormait au sein, sans réclamer encore et toujours à tétouiller…
Le problème de la tétine, c’est que dés qu’il la perd, il faut la lui remettre dans la bouche… Donc inutile de dire, qu’il ne dort pas dans sa chambre, mais à portée de bras…
Poussinette n’a jamais eu de tétine, certes je l’avais souvent au sein, dès qu’elle pleurait un peu (entendre par là faisait de petits bruits, car elle n’a jamais pleuré contrairement à Poussinou qui nous fait entendre sa voix régulièrement), je la mettais au sein. Chose que je n’ai pas faite avec mon garçon, d’une part parce que j’étais beaucoup plus fatiguée que pour ma première (aux oubliettes le fameux: « dormir au rythme du bébé », impossible avec une enfant de 2 ans à la maison) et d’autre part parce que j’ai beaucoup moins le temps. Donc, au début, il était plutôt bien « calé » comme un bébé au biberon, toutes les 4 heures une tétée de 20 minutes, mais ça c’était avant…

Lors de la première visite chez le pédiatre, Poussinou n’a prit « que » 600 grammes par rapport à son poids de naissance, alors que Poussinette avait prit  1kilo… Déception, et angoisse… Je me dis que si mon bébé grogne, se tortille, n’est pas content, c’est parce qu’il a faim… J’ai alors changé ma manière d’allaiter, comme pour Poussinette dés qu’il pleure, hop! au sein! Sauf, qu’il souffre de coliques, donc ce n’est pas toujours la faim qui le tiraille… Alors, parfois, il s’agace au sein, tourne la tête dans tous les sens, n’arrive pas à l’attraper, et pleure de frustration…
C’est très difficile à vivre, car réellement, j’avais l’impression de ne pas avoir de lait et de laisser mon bébé avoir faim en permanence… Ce phénomène avait surtout lieu le soir vers 22 heures… J’étais épuisée et désemparée, alors j’ai cédé aux chants des Sirènes, en donnant un biberon de complément… Il a sifflé 90 en moins de 5 minutes… Et la repu il a dormit jusqu’à 5 heures du matin…
Inquiète, l’homéo, les tisanes, la petite sieste de l’après midi, ne seraient donc qu’un leurre? Je n’ai pas assez de lait pour nourrir mon bébé? Je suis allée voir ma sage femme, qui une fois encore m’a rassurée.
Cette attitude du bébé le soir est normal, il y a moins de lait certes, c’est frustrant pour lui car il coule moins vite, mais il est bien plus gras et plus riche que le lait de la journée, et donc essentiel pour lui. Il est donc normal d’avoir bébé au sein le soir jusqu’à 23heures30…
Nourrir au sein est différent que nourrir au biberon. Le risque en donnant un complément, est que le bébé trouve plus facile d’avoir un biberon, de plus le lait artificiel est plus lourd à digérer, et cela peut donc sonner la fin de l’allaitement. Il vaut mieux donner un biberon de lait maternel si besoin.
Pour réellement savoir ce qu’il en est, qu’une solution: la pesée. Et là, grand soulagement, bébé a pris 830 grammes en 2 semaines! Il est donc bien loin de mourir de faim, le coquin!
Je me suis sentie légère et rassurée en sortant de chez la sage femme, et prête à continuer (même si les nuits sont toujours dures)!

Mon petit conseil:
se faire confiance, être à l’écoute de son bébé mais aussi de son corps. Si besoin ne pas hésiter à consulter une sage femme pour se rassurer, faire peser son bébé (attention ne pas en faire non plus une fixation, une pesée par semaine ou tous les 15 jours est suffisante).

Le petit nécessaire de la maman allaitante: 
Homéopathie: ricinus cimmunis 5ch et urtica urens 5ch, 3 granules 2 à 3 fois par jour, et conseillé des tisanes de lactation
Tisane de lactation, on retrouve dans toutes, les mêmes plantes de base: fenouil, anis, cumin (reconnu pour ses vertus contre les coliques du nourrisson), et la même « posologie » une à trois tasses par jour (sachant qu’il est très important de boire beaucoup d’eau pendant l’allaitement).

J’en ai testé 3: Tisane Maman baby des jardins de Gaïa, Tisane Allaitement de Weleda et Jeune maman de bio Nutrisanté, toutes issues de l’agriculture biologique.

WELEDA, Tisane Allaitement, 5,80 euros les 20 sachets

Elle contient des graines de fénugrec, de l’anis, du cumin, du fenouil, ainsi que des feuilles de verveines, qui stimulent fortement la lactation.

L’anis et le fenouil facilitent la digestion, soulageant également les coliques du nourrisson

Le fénugrec, un bon reconstituant, est indiqué dans les convalescences et préconisé après l’accouchement et pendant l’allaitement, afin que la maman n’épuise pas ses réserves.


Celle que j’utilisait déjà pour Poussinette, on la trouve facilement en pharmacie. Le goût est plutôt agréable (même sans sucre) parfois je rajoute un peu de miel, pour moi qui ne suis pas fan du tout de thé ou autre tisane à la base. Le goût de l’anis n’est pas trop présent, l’odeur est agréable. Pratique le format en sachet.

Note: 9/10 (ma préférée)

Bio Nutrisanté, Jeune maman, 3,50 euros les 20 sachets

L’infusion Bio Nutrisanté Jeune Maman favorise la détente et le bien-être de toutes les jeunes mamans, qu’elles soient enceintes ou qu’elles allaitent. 
Ingrédients : fenouil, mélisse, anis vert, menthe poivrée, thym.
Cette infusion a été spécialement élaborée pour toutes les jeunes mamans, qu’elles soient enceintes ou qu’elles allaitent. Elle aide à favoriser la détente et le bien être.
-le fenouil favorise la lactation
-la mélisse, reconnue pour ses propriétés relaxantes, aide à apaiser et à calmer maman.
-l’anis vert et le menthe poivrée facilitent la digestion
le thym, par ses propriétés antioxydantes, concourt à protéger l’organisme des radicaux libres et aide à stimuler les défenses naturelles
 
Goût agréable, plus corsé que la première, je pense que c’est dû à la présence de thym et de menthe.
Elle n’est pas spécifiquement formulée pour les mamans allaitant. On peut donc lui reprocher l’absence de cumin. Mais on peut continuer à en consommer après l’allaitement, elle peut aussi être consommée pendant la grossesse. Il est conseillé de la boire après les repas.
 Format sachet pratique. Achetée en pharmacie (promo 2 achetées la 3éme offerte, il y a un grand choix de tisanes).
 
Note: 7/10
 
Les jardins de Gaïa, Tisane Maman Baby, 9 euros les 200 grammes


La Tisane Bio Maman-Baby LES JARDINS DE GAIA, délicieux breuvage pour maman et bébé.

A base d’anis, de fenouil et de cumin pour faciliter la lactation et pour aider votre bébé à bien digérer.

Sa saveur anisée, ronde, un peu sucrée, donne un goût agréable au lait maternel et calmerait les coliques du nourrissons. Une infusion de douceur à partager avec tendresse.


Sachet de 200g.

Fabriqué en France


Goût très agréable et doux, peut être trop…
Achetée en magasin bio. 
Peut être la plus naturelle, la plus bio, seulement à base de 3 plantes pour aller à l’essentiel: favoriser la lactation et diminuer les coliques. 
Infusion plus longue que les 2 premières (12 minutes contre 5) et format beaucoup moins pratique, la tisane est en graines, il faut donc une théière ou une tisanière pour la préparer.
La plus chère…

Note: 7/10

Publicités

2 réponses à “PETIT CARNET DE MAMAN: d’un allaitement à l’autre…

  1. Pour Tim, j'avais du lait à profusion, j'en perdais même. Pour Lù, je n'en avais pas suffisamment.
    Pour Tim je remplissais des biberons entiers (lorsque j'avais les seins engorgés), pour Lù je peinais à tirer 90ml… 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s