PETIT CARNET DE MAMAN: dans ses yeux, je vois…

Une belle idée de Allomamandodo
Dans ses grands yeux noirs rieurs, je vois….

 

-de l’indépendance, l’envie de partir toute seule à l’aventure sans se retourner (tu sais quand ils filent droit devant eux dans la grande surface et que tu dois lui courir derrière…)

-de la curiosité, l’envie de tout savoir de tout connaître (verbalisé par le « c’est quoi ça maman? et ça? ça sert à quoi? »)

-de la joie de vivre, quand elle se déguise en princesse, danse et chante « Que la vie sois belle! » (titre invitée par ma fille, dont la seule phrase à retenir est « que la vie sois belle! »…)

-de l’amour, quand elle fait un câlin à son papa (chériiiii) ou à son petit frère (et à moi aussi bien sûr!)

-le rire, quand elle et son papa (chériiii) font les fous, la bagarre, les chatouilles

-un petit air sérieux, parfois même trop sérieux pour une petite fille de 2 ans, quand elle me demande si je suis contente

de l’insouciance, quand elle est sur le dos de mon cheval d’1,80m au garrot

-de la fierté, quand elle met ses chaussures toute seule à l’endroit, ou quand elle est sur le dos de son poney

de la témérité et peut être même de la provocation, quand elle me regarde en coin, à table, quand je lui dis pour la 10éme fois de ne pas mettre ses mains dans l’assiette et de manger avec sa fourchette…

-de la filouterie, quand elle avance à reculons en me regardant avec un grand sourire, pour aller chercher un chocolat pour la 3éme fois

-de la concentration, quand elle « lit » un livre

-de la détermination (pour ne pas dire de l’entêtement…), quand elle a décidé que ce sera comme ça et pas autrement!

Et tout ça me comble de joie, mais je vois aussi parfois…

-de la fatigue, quand elle est grognon avec sa tétine dans la bouche et son doudou dans la main

-de la frustration, quand elle n’arrive pas à faire quelque chose

-de la tristesse, quand elle est punie

-de l’incompréhension, quand je craque et que je lui crie dessus

-de la peur de ne pas être aimée, parce que si d’un côté ma Poussinette a une grande force de caractère elle a aussi un côté très sensible et fragile,
alors j’espère qu’elle voit dans mon regard tout l’amour et la tendresse que j’ai pour elle, que je m’émerveille en la regardant jouer, courir, progresser,
j’espère qu’elle voit que je suis là pour la protéger mais aussi pour l’aider à voler de ses propres ailes…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s