LECTURE: Le journal de moi… maman de Muriel Ighmouracène

J’ai découvert le blog de Mère bordel (alias Muriel Ighmouracène), il y a peu de temps, et pourtant, je suis déjà complètement addict! J’aime sa façon de parler de la grossesse et surtout de la maternité. Qu’est-ce qu’être mère? Comment ce nouvel état bouleverse notre vie? Comment concilier à la fois sa vie de femme, sa vie sociale, professionnelle et son enfant? Qui il faut bien le dire prends beaucoup de place dans notre nouvelle vie de mère!

J’aime sa façon d’écrire entre humour trash, un brin vulgaire parfois et si tendre aussi quand elle parle de sa fille (qui n’a qu’un mois de moins que Poussinette). Je me retrouve souvent dans ce qu’elle dit, et j’aime sa façon de voir la maternité: être mère oui, mais ne pas s’oublier en tant que femme pour autant, être épanouie et heureuse ne peut qu’être bénéfique à son enfant!

Il y a quelques semaines à peine, son nouvel ouvrage est parut en librairie, après Le journal de moi…enceinte, c’est au tour du Journal de moi…maman d’être publié. Je n’ai pas pu résister, je l’ai acheté!

4éme de couv.:
« Elle est là. Posée sur mon ventre, toute nue contre moi. Je ne sais pas comment faire pour réussir à la serrer hyperfort sans l étouffer, tant qu à faire tout en la regardant. Je louche pour la voir, je recule la tête pour l admirer. C est moi qui l ai sortie, je l ai prise de mes mains et posée sur moi, je n en reviens toujours pas… »
Pour Muriel, une nouvelle aventure commence : l exploration (mouvementée) de la parentalité ! Pas si simple la vie à trois… Loin des lieux communs et toujours avec humour, elle partage avec nous sa fierté d être mère, le plaisir de voir grandir son enfant jour après jour et, aussi, ses grands moments de solitude les nuits sans sommeil, les coups de stress et les coups de blues, la vie de couple en pointillé, bref tout ce qui fait le sel et le poivre de ce grand bonheur.

Première impression:
Très beau bouquin, coloré, graphisme et illustration vraiment sympa! Textes, illustrations à chaque double pages, impression de lire le journal intime de l’auteure, enrichi d’infos plus scientifiques et médicales.
Super facile à lire! Quand on le commence, on a du mal à décrocher, tant la lecture est fluide!
Je m’attendais à un livre « light », édulcoré, qui survole le sujet et je tombe sur un « pavé » de 223 pages qui abordent tout: de l’accouchement, au séjour à la maternité en passant par la prise de contraception après bébé, l’allaitement, la reprise du travail, les premières maladies en passant pour les angoisses de mère, la place du couple, la première séparation d’avec bébé… et j’en passe! Tout les thèmes cruciaux de la maternité y sont abordés!
Je suis séduite et contente! Je ne vais pas le lire en 1 heure!

MON AVIS:
Autant le dire tout de suite, j’ai ADORE!
Ce livre m’ a permis de me replonger 2 ans en arrière, de me remémorer les premiers moments passés avec ma fille, nos premiers moments à 3, mes premiers pas et sentiments de maman, merci Muriel pour ce come-back! Même si on oublie jamais vraiment, avec le temps qui passe, il y a forcément des ptites choses qu’on met de côté.
Même si mon expérience de maman est un peu différence de celle de Mère Bordel, je me suis tout de même retrouvée dans pas mal de situations, à commencé par la transformation en mère-louve! Peut être dû au fait que j’ai accouché un soir de pleine lune… Ou bien encore, la première visite à la PMI pour les 15 jours de Poussinette et l’angoisse du verdict, les inquiétudes de l’allaitement, est-ce que ma fille mange assez? Et puis, le soulagement en ressortant. Ou bien encore, le rôle du père, lui laisser trouver sa place, savoir s’eclipser pour qu’il puisse créer des moments à 2 avec sa fille… pas toujours facile quand on a l’impression d’être la seule à savoir s’occuper de SON bébé… Et puis, les doutes, la fatigue, l’ambivalence entre adoré, chérir plus que tout au monde cette enfant et l’envie de tout envoyer balader, le besoin de se retrouver seule, de ne plus supporter d’avoir un petit bernic accroché à son sein, alors que cela nous fait un mal de chien! de se retrouver avec soi-même tout simplement.
Alors, même si certains sujets (reprise de contraception, l’allaitement, la place de couple et les premiers rapports après l’accouchement, les poussées dentaires, etc) sont survolés, cela n’enlève rien à la qualité de ce livre très tendre et drôle à la fois, d’une écriture si fluide (Anna Gavalda disait dans une interview que plus la lecture était facile plus elle avait été difficile à écrire pour son auteur et demandé un travail épuisant… Alors, merci Muriel pour ce travail fourni afin de nous donner du plaisir à la lecture!), accessible à tous, et passionnant!
J’ai hâte maintenant de livre le premier tome et à l’offrir autour de moi!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s