PETIT CARNET DE MAMAN: En attendant bébé…

Je suis en congé maternité, je passe donc mon temps à la maison, à attendre mon tout petit. Je couve.
 Je me sens bien, j’ai du temps pour moi (je suis moins fatiguée, moins stressée, moins énervée aussi…), pour ma fille (des moments très précieux, nos derniers moments toutes les 2), pour mon mari, pour nous 3… Parce que tu arrives dans 1 mois et demi…



T’attendre c’est:

parler de toi à ta soeur, lui expliquer que très bientôt, tu seras là, parmi nous, qu’elle va devenir grande soeur… Elle, si petite encore! Lui expliquer que Maman va aller à l’hôpital quand tu arriveras, que je ne serais pas à la maison pendant quelques jours, mais qu’il y aura Papa, et qu’elle viendra nous rendre visite.

parler de toi avec Papa, t’imaginer, imaginer notre vie à 4…

préparer ta chambre, installer ton berceau, le matelas oeuf dans lequel tu seras bien lové comme dans mon ventre

préparer ton trousseau, faire la chasse à la bonne affaire sur Internet. Choisir tes petits habits pour le jour J, faire des folies pour que tu sois le plus beau de la maternité!

laver tes habits avec la lessive Le Chat bébé qui sent si bon! Repasser même tes petits bodys (ce qui n’arrivera surement plus jamais quand tu seras né, je serais bien trop occupée!). Les ranger soigneusement par taille, par catégorie, dans ton armoire.

acheter ton nécessaire de toilette: ta mousse pour le bain, de la crème pour le corps, une brosse, du « sent bon » pour mettre dans les cheveux…

acheter ton siège auto (enfin ça, c’est le truc de Papa!)

penser à toi, t’imaginer dans mes bras. Espérer que tout va bien. Seras-tu aussi sage que ta soeur? Seras-tu un dormeur comme elle? Et comme moi?

stresser pour l’accouchement, même si je sais à quoi m’attendre! Je crois que cela me fait encore plus peur que la première fois? Et si ça ne se passait pas aussi bien? J’ai peur, je l’avoues! D’avoir mal, que ça se passe mal… De ne pas être à la hauteur pour te mettre au monde… De ne pas arriver suffisamment tôt à la maternité pour avoir la péridurale…

angoisser pour Inès, comment va-t-elle vivre ce bouleversement? Elle, qui est encore, si petite… Plus un bébé, mais quand même… Sera-t-elle jalouse? Va-t-elle t’aimer? Et s’occuper de toi? Comme elle le fait pour ses bébés?

choisir ton prénom, faire une liste avec Papa, et se mettre d’accord… Ce n’est pas évident! Même si, je sais, que Papa est gentil, et me laissera choisir, au final.

penser à ton faire-part, annoncer ta venue est d’autant plus importante que toute la famille est loin de nous.

faire le ménage! Il faut que le nid soit propre pour t’accueillir!

-cuisiner (Papa est content!), de bons petits plats et des gâteaux!

-être insomniaque, il paraît qu’ainsi le corps se prépare aux futures nuits blanches…

-prendre du temps pour faire des câlins à Inès, lui lire des histoires, faire sa douche, se promener, jouer, la gâter, l’aimer…

préparer ma valise pour la maternité, j’ai d’ailleurs acheter pour l’occasion, un joli pyjama et de nouveaux chaussons tout beaux!

prendre du poids! Le revers de la médaille! Ne plus travailler, c’est moins se dépenser et plus de tentation à la maison! En 1 mois, j’ai pris plus de poids qu’en 6! Le médecin a même suspecté un diabète gestationnel! Stoïque, je suis allé faire cet horrible test! Mais, heureusement je n’en ai pas! 

avoir des rendez-vous médicaux réguliers, anesthésiste, gynéco, labo, dernière écho: tu suçais ton pouce, c’était trop chou! On a même vu tes petits cheveux, et tu te porte comme un charme! 2kg6… Un beau bébé en vue!

-prendre du temps pour moi, quand Inès est chez SuperNounou et Papa au travail, je peux lire, regarder des séries ou des films, me reposer, et faire la geek! Regarder mon ventre, poser mes mains dessus, sentir des petits coups! Deviner si c’est un pied, une main, ta tête… Regarder ce corps qui change et pense au boulot qui m’attend pour retrouver celui d’avant!!

-culpabiliser de mettre Inès chez la Nounou, alors que je suis à la maison…

-laisser Papa poser ses mains sur mon ventre pour qu’il te sente bouger, laisser Inès « regarder le ptit frère » et hop! elle soulève mon t.shirt, et elle te cause: « Allez, viens, ptit frère! »

-s’extasier du miracle de la vie!

-être heureuse de savoir que bientôt, je pourrais te contempler, d’écouter respirer, m’occuper de toi… Et en même temps, ne pas vouloir que tu quittes mon ventre, là où tu es bien au chaud, en sécurité et toujours avec moi…

-mais cela ne m’empêche pas de me poser des questions, de m’angoisser (est-ce que je saurais encore faire? comment cela va t-il se passer avec ma grande? et avec Papa? Quelle place aura notre couple?) 

Publicités

6 réponses à “PETIT CARNET DE MAMAN: En attendant bébé…

  1. Ce sont beaucoup de questions. Mais ne t inquiete pas, nous serons la inés et moi pour te soutenir.
    J ai bien saisi le message pour le prénom mais je garde mon droit de véto.
    Profite de ton temps.
    Je t aime

  2. Mais oui tu te souviendras comment il faut faire, mais oui Inès aimera son frère plus que tout (ce qui n'enlève pas des petits moments de jalousie quand même), mais oui tout sera parfait ! Tu as parfaitement réussi avec la première, alors pas de doutes à avoir ! profite bien de ton congé pour toutes ces choses que tu ne pourras plus faire après : je ne parle pas du repassage (lol), mais de tes mains sur ton ventre, de tes moments à deux avec ta fille, de la préparation de l'arrivée de ce petit bout…
    Ca se sent, tu as encore plein d'amour à donner pour encore 6 ou 7 bébés !!!!!
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s