COUPS DE COEUR: Poupées Waldorf-Steiner

Les poupées Waldorf-Steiner sont très prisées sur Internet et notamment parmi  les blogs. On ne peut d’ailleurs passer à côté des poupées de Pénélope, sur son blog et son site Happy To See You. 

Poupée HTSY, en vente en ligne


Poupée HTSY, en vente en ligne

Elle est la pionnière dans le domaine de la remise au goût du jour de ces poupées. Elle a même était courtisée par Bonpoint! 
Vous pouvez passer commande pour que soit créer une poupée personnalisée, entièrement créée et cousue à la main avec des produits naturels. Les poupées sont habillées avec de superbes tenues, en vente en ligne ici dans la boutique Nils& Happy To See You fabriquées en France près de chez Pénélope, des patrons (Citronille), des accessoires (on retrouve les barrettes papillons Tout Silo), des jouets, des petits meubles (juste magnifiques!), un vrai univers de poupées, qui va ravir les petites filles et leurs mamans! 

Pour ma part, quand je vois tant de beauté, de finesse, de grâce dans ce que fais Pénélope, je peux juste être admirative et je retombe en enfance!

Je vous laisse admirer:

Poupée HTSY, barrette papillon Tout Silo, en vente en ligne
Poupée HTSY, Barrette papillon Tout Silo, en vente en ligne


Bonnetière et poupée  HTSY, en vente en ligne


Portant et cinq cintres HTSY, en vente en ligne


chaise haute pour poupées HTSY, en vente en ligne



Vêtements de poupées Nils&Happy To see You en vente en ligne
Vêtements poupées Nils&Happy To See You en vente en ligne



vêtements de poupées Nils&Happy To see You en vente en ligne


Vous trouverez également dans certains blogs de maman couturière, des tenues pour poupée Waldorf, comme celles présentées par Ma Jolie Tribu (dont je vous ai déjà parlé dans le post Du Liberty dans mon placard). Cependant Valérie ne coud que pour les poupées de sa fille, mais je vous laisse vous ravir les yeux!

Tenue poupée, Ma Jolie Tribu
Tenue poupée, Ma Jolie Tribu

                                                         Linge de lit Ma Jolie Tribu



Ce blog et ses poupées ont fait des émules, beaucoup de personnes proposent de vous fabriquer des poupées Waldrof sur Internet. Vous pouvez en trouver sur la page Facebook Poupées Waldrof & Addiction qui regroupent tous ceux qui aiment les poupées et toutes celles qui en font (celles qui se sont inscrites sur la page, bien sûr).
Parmi elles, je dégoté un super blog Le monde joli de Rose et Marie . C’est à Karen (qui est adorable) que j’ai acheté la première poupée Waldorf d’Inès, que voici:


Bien évidemment dès qu’elle est arrivée à la maison, Inès l’a adoré, elle lui fait des bisous, des câlins, l’emporte partout avec elle (je dois batailler pour qu’elle reste à la maison, car ces poupées sont difficiles à nettoyer), elle dort avec… Et bien sûr, nous n’avons qu’une envie, lui trouver des copines, des petits habits, du petit mobilier, lui créer son univers!


Karen propose également de créer des vêtements, du linge de lit pour poupée… Je lui ai donc à nouveau passé commande, et Inès aura très bientôt une nouvelle poupée (qui fait surtout rêver maman, puisqu’il s’agit d’un petit chaperon rouge! mon personnage de contes préféré!)

Je vous laisse découvrir quelques créations de Karen (on trouve des poupées de plusieurs tailles des minis environ 10cm aux plus grandes environ 42 cm, on trouve même des garçons!):


Les minis poupées, Le Monde Joli de Rose et Marie



Poupée à thème (Chaperon Roge), Le Monde Joli de Rose et Marie



Poupée garçon, Le Monde Jolie de Rose et Marie



Poupée de 42 cm, Le Monde Joli de Rose et Marie

On peut même créer soit même sa poupée, en achetant tout le nécessaire, sur le site Marotte et Cie, notamment. J’aimerai vraiment réaliser une poupée à Inés, mais je ne me sens pas de me lancer dans cette grande aventure! Je n’ai jamais cousue, je n’ai même pas de machine à coudre! Marotte et Cie propose pour les gens comme moi, un stage de créartion de poupée, sur 2 jours, à la fin on repart avec sa poupée (différente selon l’âge de l’enfant, articulée ou non). Il y a un stage en région parisienne à Chatou le 11 et 12 mai 2012, et également en juillet à leur atelier (à Pau). N’hésitez pas à aller visiter ce site, il regorge d’idées et de jolis objets (on peut créer autres choses que des poupées avec la technique Waldorf-Steiner).

                                              Poupée doudou turbulette, Picoti Picota

Doudous Waldorf, Raconte moi une poupée



J’ai d’ailleurs découvert ce site Ondines et Gnomes qui propose des jouets Waldorf, des marionnettes, des petites figurines, du mobilier, etc. Idéal pour offrir des cadeaux aux enfants.


Berceau Ondines et Gnomes

                                                     

 Cuisinière Ondines et Gnomes

                                                   

   Marionettes Ondines et Gnomes

                                               



 Blanche neige et les 7 nains, Ondines et Gnomes

                                   

 Père, mère et enfant, Ondines et Gnomes

                                           

  La reine et son enfant, Ondines et Gnomes

                                       



On peut bien se demander ce qu’ont d’extraordinaires ces poupées et ces jouets?




En parlant, avec une amie, elle m’a appris que ce sont des poupées Waldorfcertes, mais surtout Steiner.


Que veut dire tout cela?


Steiner est un pédagogue de l’école nouvelle comme ces confrères plus connus: Montessori, Freinet… (ceux là je les connaissais, on en avait beaucoup parlait à l’IUFM).



La pédagogie Steiner (1861-1925).


 Il est philosophe et penseur social. Il fonde l’anthroposophie qu’il qualifie de « chemin de connaissance », visant à « restaurer le lien entre l’homme et les mondes spirituels ». Ses adpetes le considérent à la fois comme un homme de connaissances et un guide spirituel.


Son enseignement est à l’origine de projets divers que les écoles Waldorf, l’agriculture biodynamique, les médicaments et produits cosmétiques Weleda, le mouvement Camphil et la Communauté des Chrétiens.



C’est en 1906 que Steiner formalise ses idées sur l’éducation. En 1919, il donne une conférence à laquelle assistent des ouvriers de l’usine de cigarettes Waldorf-Astoria à Stuttgart. Suite à ses conférences Steiner est sollicité pour la création d’écoles dans lesquelles seraient pratiquée une pédagogie nouvelle. Le première école Waldorf est inaugurée en 1919.




La pédagogie de Steiner (comme les autres pédagogie de l’éducation nouvelle) se base sur le développement de l’enfant (psychologique, physique et spirituel dans le cas de Steiner). Sa pédagogie se découpe en cycles de 7 années.



« L’enfant est alors dans une phase d’imitation, où il est important de développer sa sensorialité. Il entre ensuite jusqu’à la puberté dans une phase où il doit être nourri par un enseignement fortement imagé qui accompagne l’édification du corps astral. Le pôle du sentiment y est particulièrement soigné grâce à la production artistique, dans un climat de confiance. À partir de quatorze ans, il accède à la pensée abstraiteavec la naissance progressive de l’individualité consciente et pensante qui lui permettra d’atteindre la maturité intellectuelle et un jugement libre. Le rôle de l’enseignant est d’équilibrer ces processus d’édification en agissant sur les forces spirituelles notamment par le choix et la durée des matières enseignées, chacune stimulant plus ou moins l’aspect « spirituel/cosmique » ou « matériel/terrestre ». Par exemple, un enfant chez qui l’organisation cosmique prédomine, repérable par la beauté plastique de son visage, devrait faire de l’histoire et de la géographie alors qu’un enfant terrestre devrait être « spiritualisé » avec de l’eurythmie. La notion de tempérament, considérée comme l’expression de modes de relation entre le psycho-spirituel et le physico-corporel, est utilisée aussi comme une clé importante pour orienter de façon plus individuelles les pratiques éducatives. On essaie de s’adresser aux enfants en fonction de leurs tempéraments (mélancolique, flegmatique, sanguin, colérique) ; on peut les placer dans la classe par tempéraments semblables ou leur faire jouer des rôles différents dans certaines activités. Un mauvais équilibre des forces spirituelles pourrait engendrer un criminel ou au contraire un rêveur. Le principe du karma joue aussi un rôle important dans l’éducation de l’enfant. » (Source Wikipédia).





La poupée Waldorf a été créée par des pédagogues des écoles Steiner pour stimuler l’imagination de l’enfant. Elle lui apporte une image originelle non figée de l’humanité. Toute l’imagination de l’enfant peut se développer, en même temps que croissent ses capacités à compléter ou à se représenter ce qui « manque » à la poupée. Les formes des poupées Waldorf ainsi que les jouets proposés aux enfants dans les jardins d’enfants Steiner-Waldorf, sont effectivement seulement suggérées et « n’enferment pas l’imagination dans des contours précis. L’enfant aura ainsi intérieurement une vie bien plus active qu’avec une prétendue belle poupée aux contours rigides et achevés » (R. Steiner).


Jusqu’à 7 ans les enfants vont au jardin d’enfant, dans cette pédagogie l’imitation et le jeu sont les aspects les plus importants, le matin les enseignants alternent activités artistiques et avec des jeux libres. Les promenades et jeux extérieurs suivent le fil des saisons. Ce n’est qu’au premier cycle que les enfants abordent les différentes matières disciplinaires (dans lesquels le sport, la musique, les activités artistiques et la religion tiennent une place importante). La pédagogie Steiner a longtemps était tenue en marge des autres pédagogies nouvelles et souvent qualifié de sectaire, et on comprend pourquoi…




L’origine de la création des poupées Waldorf:



Les poupées Waldorf correspondent également aux différents stades de développement de l’enfant : la poupée est une image de l’être humain et lorsqu’il joue avec, l’enfant s’y identifie. C’est le jouet qui éveille et anime le plus, dans l’imagination d’un être humain en développement, sa propre forme en devenir. C’est pourquoi dans l’entourage de l’enfant, les adultes prendront toujours soin de la poupée, la prendront avec des gestes tendres et enveloppants, comme lorsqu’ils prennent un enfant dans les bras avec douceur, grand respect et vénération.


Les poupées Waldorfne sont travaillées ni en masse ni à la chaîne. Chacune d’elles est faite avec amour et soin à la main. Ainsi chaque poupée obtient son individualité propre, elle est sans pareil, comme votre enfant !
Comme les traits du visage ne sont que légèrement distincts, l’enfant porte toute l’imagination de son mode sur sa poupée – rire, pleurer, dormir, chanter, être triste ou joyeux. Les poupées Waldorfsont uniquement en matière naturelle comme la laine et le jersey de coton. Elles sont chaudes et douces et invitent expressément à être prises dans les bras. Elles éveillent l’attachement et l’affection de l’enfant.

Un jouet ne doit jamais être parfait, ne doit pas avoir de fonctions toutes définies.


On peut ne pas être d’accord avec toute la pédagogie de Steiner (il apparaît tout de même un peu « allumé » si vous permettez l’expression), mais on ne peut nier l’extraordinaire pensée qui a amené à créer ses poupées dites Waldorf (à tort à mon avis, elles sont plutôt Steiner), et toute l’utilisation qu’il y a derrière: le respect du développement de l’enfant, et la transmissions de valeurs (respect de la nature et de son environnement, importance d’une pratique manuelle…).

La pédagogie Waldorf aujourd’hui
Il existe des écoles Steiner en France (dont une à Chatou 78), elles sont plus répandues en Allemagne. Il est possible de suivre sa scolarité jusqu’au BAC dans une école Steiner (avec de bons résultats).
On y retrouve la volonté d’exercer une pédagogie nouvelle et différente de celle que l’on trouve dans les écoles classiques (on sait que notre système scolaire actuel n’est pas adapté à tous les enfants, et que par conséquent certains s’y sentent mal), à mon sens c’est à l’école de s’adapter à l’enfant, et c’est ce que proposent les écoles Steiner (entre autres). Car cette école est fondée sur l’idée de la liberté de l’homme, convaincue que l’amour, la confiance et l’enthousiasme, aux lieu et place de l’ambition, la crainte et la compétition, dotent les enfants de la sérénité et des forces qui leur seront indispensables pour avancer dans un monde incertain, y réaliser leur projet d’existence, en contribuant au progrès de l’homme.



Premier point important: les écoles restent à taille humaine de 450 à500 élèves par structure et 20-25 élèves par classes (la moyenne dans les autres écoles est de 35 élèves par classe). De plus, ces écoles sont ouvertes à tous sans distinctions d’aucune sorte éthique, sociale, religieuse ou politique.

Second point, l’établissement recherche une pleine autonomie tant au plan de la pédagogie qu’à celui des programmes. Il s’astreint cependant à rejoindre des paliers de convergence avec les programmes de l’Education nationale de façon à permettre la mobilité des élèves qui la souhaitent.
L’objectif poursuivi est l’épanouissement aussi large que possible de toutes les potentialités, intellectuelles, artistiques, manuelles, corporelles de l’élève. Il n’y a donc pas d’orientation précoce en cours de scolarité.


Et on sait à quel point, il est important de laisser l’enfant explorer, tester différents domains. Il est bien rare de savoir dès la 5éme ce qu’on veut faire dans la vie! Quelle aberration de volouir imposer à un enfant de choisir son orientation scolaire à cet âge (comme certains hommes politique le souhaitent!) D’autant plus, lorsque ce dernier est plus ou moins seul, toutes les familles ne sont pas au courant des stratégies qui se jouent dans l’orientation des élèves!



L’un des objectifs de l’école est de former de futurs citoyens qui trouveront leur place dans la société et de les préparer à enrichir la vie sociale de leurs potentialités et aspirations individuelles.Le respect de chaque enfant doit permettre aux moins doués intellectuellement d’accéder à un niveau de culture générale satisfaisant, cependant que les moins manuels trouvent une stimulation dans l’exercice des activités pratiques et artistiques. Les stages en troisième dans le monde agricole, en seconde et en première dans le monde industriel et social, ancrent leurs connaissances théoriques dans la réalité. Le fait que ces enfants grandissent ensemble pendant plusieurs années permet d’insister sur l’attention aux autres et offre l’avantage de les sensibiliser aux règles qui régissent la vie en société.



 Pour ma part, je suis assez convaincue par les pédagogies nouvelles qui prennent en compte l’enfant, qui respectent son rythme, qui replacent l’homme dans son environnement et qui apprennent donc le respect de notre planète et ainsi inspirent le respect de l’autre. Je suis contre la compétitivité imposée aux enfants à l’école, la sélection faite dés la maternelle, la hiérarchisation des disciplines, je déplore la perte d’intérêt des jeunes pour les matières littéraires et artistiques parce que leurs parents encouragent (quand ils n’imposent pas) leurs enfants à suivre un cursus scientifique même si celui-ci ne leur convient pas, puisque c’est grâce à un bac S que leur progéniture trouvera un emploi valorisant. Je trouve déplorable, le système français qui dénigre les activités manuelles (ce qui n’est pas le cas en Allemagne par exemple). Cela a conduit à un déséquilibre dans notre société, car en effet, s’il faut des « intellectuels » il faut également des gens qui soient capables de créer de leurs mains.


J’approuve également, le fait que l’école ne soit pas seulement un lieu pour apprendre à « lire, écrire et compter » comme on a pu l’entendre pendant cette campagne d’élection présidentielle. L’école est un lieu de sociabilité, d’échange, de culture, d’art, où l’enfant exerce son esprit critique, un lieu où on forme un futur citoyen.

Vous l’aurez compris derrière ces jolies poupées, il y a bien plus de choses en jeu, des valeurs, une pensée (je ne suis pas sûre que les bobos chics qui adorent ces poupées y adhérent d’ailleurs…) qui est bien différente des valeurs qui sont véhiculées dans notre société aujourd’hui. Et que pour ma part, je déplore.


















Publicités

11 réponses à “COUPS DE COEUR: Poupées Waldorf-Steiner

  1. Nous sommes toutes des passionnées, et de vrais créatrices.
    Merci pour cet article
    Christelle « Lili d'Avilly »

  2. Superbe article! Accepteriez-vous que cet article paraisse dans le blog dollsfever, le blog des passionnées de poupées Waldorf, avec votre accord, administratrice du blog, je ferai un copié-collé dans une page qui s'appelerait justement la petite histoire des poupées Waldorf… Et biensûr je mettrai en évidence le fait que vous en êtes l'auteure! Merci dans tous les cas pour ce très bel article!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s